Pays Basque - excerpts.numilog.com

of 39 /39
VOIR L’ESSENTIEL VIVRE LE MEILLEUR Pays basque France, Espagne

Embed Size (px)

Transcript of Pays Basque - excerpts.numilog.com

Pays BasquePays basque France, Espagne
EBRO
G O L F E D E B I S C A Y E
Medina de Pomar
TUNNEL DU SOMPORT
PUERTO DE LARRAU
1 573 M
DE URBASA
2
De hautes falaises et des plages battues par les rouleaux de l’Atlantique pour le bonheur des surfeurs et des ports où embarquèrent
pêcheurs de baleines, corsaires et autres chercheurs de fortune. À l’arrière- plan, de vertes vallées aux solides villages en pierre et des alpages livrés aux vaches et aux brebis, où des chapelles signalent la route de Compostelle. Tout au sud, de nourricières plaines alluviales, des vignes et un désert de cinéma ! Voilà pour la carte postale. Et pour la carte d’identité, sept provinces – trois en France et quatre en Espagne – qui se définissent comme le “pays de la langue basque” (Euskal Herria). Elles vouent le même amour au chant, aux jeux de force, aux joutes taurines et à la pelote : à Bayonne comme à Pampelune, c’est en rouge et blanc que vous ferez la fête !
“On naît basque, on parle basque, on vit basque et on meurt basque. La langue basque est
une patrie, j’ai presque dit une religion.” Victor Hugo
BIENVENUE À…
6 Reportage Nouvelle vague
19 Préparer son voyage
20 En un clin d’œil 22 ULes incontournables 30 Selon vos envies 36 Les itinéraires 36 - Cinq jours d’Espelette
à Pampelune 39 - De Bayonne à Fontarrabie
en trois jours
44 - De Bilbao à Durango en quatre jours
47 Labourd 48 Plan 1 Labourd 50 ULes incontournables 52 Nos conseils 54 Rendez- vous avec… 56 Bayonne et Anglet 58 Plan 2 Bayonne 72 Biarritz et ses environs
SOMMAIRE
5
et Hendaye 104 De Sare à Hasparren
119 Basse- Navarre et Soule
120 Plan 4 Basse- Navarre et Soule
122 ULes incontournables 124 Nos conseils 126 Rendez- vous avec… 128 Saint- Palais 136 Saint- Jean- Pied- de- Port 144 Saint- Étienne- de- Baïgorry 152 Mauléon- Licharre 156 Tardets- Sorholus
165 Guipuscoa 166 Plan 5 Guipuscoa 168 ULes incontournables 170 Nos conseils 172 Rendez- vous avec… 174 De Fontarrabie à Pasaia 182 Saint- Sébastien 184 Plan 6 Saint- Sébastien 196 La côte, de Zarautz à Deba 206 L’arrière- pays
217 Biscaye et Alava 218 Plan 7 Biscaye et Alava 220 ULes incontournables 222 Nos conseils 224 Rendez- vous avec… 226 Bilbao 228 Plan 8 Bilbao 238 La côte de Biscaye 250 L’arrière- pays biscayen 256 Vitoria- Gasteiz 262 L’Alava
269 Navarre 270 Plan 9 Navarre 272 ULes incontournables 274 Nos conseils 276 Rendez- vous avec… 278 Pampelune 280 Plan 10 Pampelune 286 Les vallées navarraises 294 Le sud de la Navarre
303 Comprendre 304 Milieux naturels 308 Histoire 312 Arts et traditions 316 Gastronomie 318 Architecture 321 Le Pays basque vu par…
323 Carnet pratique 324 Avant de partir 326 Agenda 329 Transports 331 Sur place
339 Hébergements 342 Labourd 345 Basse- Navarre 347 Soule 349 Guipuscoa 350 Biscaye 352 Alava 353 Navarre
356 Index
6
REPORTAGE
NOUVELLE VAGUE Dans le sillage de jeunes chefs venus des quatre coins du monde, la gastronomie basque s’offre une cure de jouvence. En quête d’un ailleurs culinaire aux accents militants, elle dépoussière son propos tout en refusant les terminologies avant- gardistes, leur préférant la sincérité de l’assiette. Texte Marie Aucouturier Photo Yann Le Duc
7
8
REPORTAGE
Les parasols ont clos leurs ombelles rayées, la caravane des compétitions de surf a migré
vers d’autres contrées, les volets ont plié leurs souvenirs. L’été, lentement, s’est évaporé. Le Pays basque s’adonne alors à son jeu de dupe fa- vori. Faire mine de s’assoupir, laisser le monde regagner ses pénates, trom- per l’œil par quelque silence habile- ment cultivé.
Pourtant, depuis quelques jours, une effervescence en petits bouillons se propage sur la côte. De Bayonne à Hendaye, de Biarritz à An- glet, les conversations frémissent, les téléphones s’agitent, les réseaux so- ciaux étuvent à feu doux. On se passe le mot, l’information longe les plages, lance ses échos vers l’Espagne. Elle rebondit sur les contreforts des Pyré- nées et adresse même quelques si- gnaux à Paris : Providence, adresse de goût polyvalente (restaurant, galerie, épicerie, point de rencontre) sise dans un mouchoir de poche de Guéthary, confiera ses fourneaux au chef Tamir Nahmias pour une poignée de dîners. Cet ancien de l’Astrance et de Frenchie a apporté dans ses casseroles sa culture israélienne, ses épices et ses mezze pour emboîter le pas à Céline Pham, autre habituée de ces pop- up gourmands suivis par une clientèle au coup de fourchette éclairé.
9
E
Dans les cuisines du Basque Culinary Center, université internationale à Saint- Sébastien
10
11
E
Fleur de courgette à la ferme Xotildeia. Luke Dolphin dans son Antre à Bidart
12
Si les chefs invités disposent d’une absolue carte blanche, la matière première, elle, définit le cadre : on ne travaillera que des produits locaux, méticuleusement choisis. Ce qui, en langage de restaurateur, désigne des circuits courts, mais surtout de saison. La qualité, dans un panier imposé.
Point de petits pois en hiver ni de poires en été, juste ce que donne la terre avec le temps, et ses virtuo- sités parfois monocordes. Mais quelles virtuosités ! Les cueillettes de la ferme Xotildeia, pionnière convertie au slow food, font vibrer leurs couleurs en arrière- cuisine.
13
E
Des betteraves améthyste en no- vembre, des tomates Mendigorria aux beaux jours, des pommes an- ciennes introuvables pour presser des jus un peu troubles mais déli- cieusement parfumés. C’est là, jus- tement, que réside la pierre philo- sophale de cette nouvelle émulation gastronomique. De l’avis de cette génération de chefs imaginant des tables à fort propos, la matière pre- mière d’ici agit comme un précipité, un “terrain de jeu” pour une cuisine de produit.
Les Basques le savaient déjà, mais ils se le remémorent encore plus vivement chez Maitenia, à Ciboure, avec cette cuisine de famille – le menu est en basque, traduit en fran- çais – qui fait la part belle aux icônes
locales tout en les ancrant dans une modernité épurée : l’épaule d’agneau de lait fondante, avec ses haricots blancs fermes, le sar mariné et œufs de truite, ou l’immortalité du mamia (caillé de brebis) au miel. “Difficile de trouver cette amplitude ailleurs, ana- lyse François Lemarié, fondateur du restaurant- épicerie Chéri Bibi à Biar- ritz. Ici, nous avons tout : la mer, la montagne, les fromages… Et les pro- ducteurs pour le réaliser.” Autant d’arguments qui ont incité ce journa- liste gastronomique à s’installer avec son épouse dans un lieu simple, juste carrelé, libéré des nappes blanches, et dans lequel on peut aussi bien dé- guster un plat du jour joliment ficelé, un breuil fermier de Julia Aimé, ou dénicher un vin méconnu élevé en biodynamie.
Choix méticuleux des ingrédients chez Maitenia. Sélection de vins alternative chez Chéri Bibi
14
REPORTAGE
Mais ce terrain de jeu, c’est sur- tout l’arrivée du bruyant Anthony Orjollet le long d’une départementale sans charme de Bidart qui l’a révélé. Débarqué là avec sa cuisine nerveuse, exigeante, ce trentenaire, rompu aux codes du genre après avoir sillonné le monde, a tenu un endroit décalé et militant en Norvège, où l’on cuisi- nait – sur une musique poussée au taquet – contre le monopole du lac- tose en n’employant ni beurre, ni crème, ni lait. Et puis sans sucre aussi, parce qu’à quoi bon. Mêmes principes tranchants dans son bistrot Éléments, à ceci près qu’on adoucit un peu les mœurs avec du miel sau- vage des forêts de Saint- Pée- sur- Ni- velle. Son installation en 2018, sans nulle autre raison qu’une curiosité de chasseur pour une certaine “foi paysanne”, fit donc grand bruit. Car ce qu’Anthony Orjollet cherche à dé- montrer, avec ses poireaux brûlés aux algues et ses taloas ou galettes à la farine de maïs grand roux maison, c’est bien sûr la possibilité d’une autre voix. Celle d’une gastronomie libérée de ses trop belles manières, destinée aux copains, un peu extra- terrestre pour certains, tout en met- tant en scène des acteurs du cru, comme ce pêcheur qui le livre direc- tement chaque matin. On lira, dans cette partition iconoclaste, dans cette appétence pour les fermentations, le fumage ou les cuissons exotiques, l’influence de ses découvertes.
D’ailleurs, cette onde qui secoue doucement la table basque a le nomadisme vissé aux casseroles. Pas un chef, pas un artisan qui n’ait ai- guisé ses couteaux à l’autre bout du globe ou imprimé son imaginaire de
15
E
Un plat aux saveurs métissées à goûter chez Etxe Nami à Saint- Jean- de- Luz
16L’élevage bio de vaches et de brebis de la ferme Biotzeko à La Bastide- Clairence
17
E
saveurs croisées sac au dos. Ils en re- viennent l’esprit vif, prêts à frictionner une tradition culinaire des plus étof- fées en Europe, et déjà bien agitée, en leur temps, par quelques frondeurs de la partie basque espagnole.
On se remémore ainsi les années 1980, revues sous la cuillère de Juan Mari Arzak ou Pedro Subijana. La cui- sine de grand- mère avait subi une jolie gifle, et Saint- Sébastien s’était muée en une destination de bouche à surveiller comme le lait sur le feu.
Si le versant espagnol a presque sanctuarisé cette ancienne nouvelle vague en fondant son école interna-
tionale, le côté français amorce une autre ère, nourrie de nomadisme 2.0. Chez Etxe Nami, Gloria Reiko Pede- monte a ainsi travaillé dans la mu- sique avant de créer (avec Léna Ba- lacco) ce restaurant- concept nourri de ses origines japonaises, où le choix des ingrédients revient comme une antienne, ne faisant aucune conces- sion, pas même sur les œufs, achetés chez l’orfèvre ès gallinacés Olivier Latchère de L’Œuf nature. À Biarritz, Carøe oriente sa boussole vers le nord et tresse la décontraction apéritive des tapas à l’esprit iodé scandinave. Les langoustines s’écrasent à l’ail noir, le poulpe se zeste d’une vinai- grette aux câpres, et le smørrebrød sur lequel s’étirent les chairs marines a lui aussi un parfum d’ailleurs, puisque c’est un jeune boulanger de Ciboure ayant officié à Shanghai qui le prépare.
Mais le plus long des voyages, dans cette région habituée aux allées et venues des marins partant autre- fois chasser la baleine, c’est celui que propose l’Australien Luke Dolphin. Dans son Antre, à Bidart, le chef écrit ses plats à la lumière de son jardin, de ses explorations chez les fermiers de l’arrière- pays, de ses cueillettes sauvages en forêt. Il ne dit pas grand- chose, tout se lira de soi. Le geste est précis, le propos ramassé, dans un minimalisme émouvant. C’est alors que l’on se prend à lever le nez et relire tous ces noms. L’Antre, Élé- ments… et puis plus récemment Ins- tincts, à Saint- Jean- de- Luz. Des tables qui sondent leurs propres abysses et soufflent, au cœur de l’assiette, de nouveaux horizons.
Julia et Sylvain Aimé Ferme Biotzeko Page FB Aux halles de Biarritz le sam. Carøe 51, rue Gambetta Biarritz Tél. 09 83 34 54 60 Page FB Chéri Bibi 50, rue d’Espagne Biarritz Tél. 05 59 41 24 75 Page FB Éléments 1247, av. de Bayonne Bidart Tél. 09 86 38 08 51  www.restaurant- elements.com Etxe Nami 11, av. Jaureguiberry Saint- Jean- de- Luz Tél. 05 59 85 51 47 etxenami.com Ferme Xotildeia 1965 Laplace Armendarits Tél. 05 59 37 74 69  www.producteurs- fermiers- pays- basque.fr/fr/producteur/xotildeia/ Vente directe à la ferme mer. 16h-19h Instincts 20, rue Joseph- Garat Saint- Jean- de- Luz Tél. 05 59 24 66 98 Page FB L’Antre 6, av. de la Grande- Plage Bidart Tél. 05 59 47 78 92 Page FB L’Œuf nature Ferme Goyheetxia Garindein Page FB Vente directe à la ferme Maitenia 8, place du Fronton Ciboure Tél. 05 40 39 26 03 www.maitenia.com Providence Guéthary 548, av. du Général- de- Gaulle Guéthary Tél. 09 72 83 44 60  www.providenceguethary.com
Préparer son voyage
PRÉPARER SON VOYAGE
EN UN CLIN D’ŒIL Le Pays basque vu d’un satellite ou par le petit bout de la lorgnette : des chiffres et des données pour cerner l’identité de l’Euskal Herria.
3 000
“LES SEPT FONT UN” (ZAZPIAK BAT) Le Pays basque est composé de 7 provinces qui
s’étendent entre l’Adour et l’Èbre : Labourd, Soule et Basse-Navarre côté français ; Guipuscoa, Biscaye,
Alava et Navarre côté espagnol. Il compte 2,8 millions d’habitants. Sa plus grande métropole est Bilbao.
ENTRE MER ET MONTAGNES Le Pays basque s’étend sur 20 664 km² et possède 252km de côtes, jalonnées de 104 plages. Son point
culminant est la Table des Trois Rois (Hiru Errege Mahaia, 2 421m), dans les Pyrénées.
LA CROIX BASQUE Avec ses quatre “têtes”
(lauburu) en forme de virgule, elle
représenterait le soleil tournoyant dans le ciel,
le mouvement du temps, les quatre saisons
et les quatre éléments (eau, air, feu et terre).
LE BERCEAU DU CIDRE Fabriqué au Pays basque depuis l’Antiquité, ce “vin
de pomme” (sagarno) aurait été exporté au 6e s. par des navigateurs dieppois, puis diffusé
en Normandie et en Bretagne.
C’est en millimètres la quantité d’eau que peut
recevoir le Pays basque en un an. La pluviométrie
moyenne annuelle y avoisine 1 500mm (contre 880mm
en Bretagne).
750 000
OLENTZERO C’est le Père Noël basque. Charbonnier de profession,
ce géant coiffé d’un béret (txapela) descend des montagnes la nuit du 24 décembre pour aller
annoncer la naissance du divin enfant dans les villages. La tradition veut qu’on lui offre du vin.
LA PELOTE BASQUE (EUSKAL PILOTA) Ce jeu est représenté sur certaines stèles funéraires
antiques, ce qui en fait l’un des plus anciens du monde encore pratiqués. On dénombre aujourd’hui 300 clubs
de pelote basque en France et 25 000 licenciés pour 60 000 pratiquants.
GASTRONOMIE Doté d’un bel éventail de produis du terroir
(piment, fromages, vins, jambon, agneau, poisson,
chocolat, etc.), le Pays basque est l’une des plus
fameuses destinations culinaires du monde avec
une quarantaine de restaurants étoilés.
LE DRAPEAU BASQUE (IKURRINA)
(la croix verte de Saint- André) et Dieu (la croix
blanche qui domine l’ensemble).
Le basque est l’une des trois langues européennes (avec le finnois et le hongrois) dont l’origine exacte est
inconnue. Antérieur à la création des langues indo- européennes, il n’a subi que de rares modifications au fil des âges et ne possède que quelques termes communs avec les langues européennes actuelles.
Il est parlé aujourd’hui par 750 000 personnes.
22
LES INCONTOURNABLESU
6 PAMPELUNE (p.278) La principale ville de Navarre ne se résume pas à ses fêtes taurines de San Fermín. Cette ville universitaire possède aussi de passionnants
musées, des bars animés… Et son centre fortifié ne manque pas d’allure !
23
E LES INCONTOURNABLES
6 LA VALLÉE DES ALDUDES (p.146) Enclave française en terre espagnole, cette vallée luxuriante est le refuge d’éleveurs épris d’authenticité et de partage.
6 SAINT- JEAN- PIED- DE- PORT (p.136) Cette dernière étape française du pèlerinage de Compostelle est une invitation à partir en randonnée à travers
les vignobles et les forêts du pays de Cize.
24
PRÉPARER SON VOYAGE
6 SAINT- JEAN- DE- LUZ (p.90) Désormais tourné vers le tourisme balnéaire, l’ancien port baleinier et repaire de corsaires cultive son authenticité.
25
E LES INCONTOURNABLES
6 VITORIA- GASTEIZ (p.256) La capitale administrative du Pays basque espagnol se veut aussi écolo qu’intello, avec ses immenses espaces verts et ses nombreux
festivals. Savourez sa douceur de vivre.
6 SAINT- SÉBASTIEN (p.182) Un rivage paradisiaque, des bars joyeux et des tables d’exception : comment résister aux attraits de la métropole du Guipuscoa ?
26
PRÉPARER SON VOYAGE
6 BARDENAS REALES (p.297) Une vaste dépression désertique cernée de montagnes tabulaires... L’Arizona ? Non, les confins de la Navarre et de l’Aragon !
Dépaysement garanti dans ce parc naturel que vous pourrez sillonner à vélo.
27
E LES INCONTOURNABLES
6 BIARRITZ (p.72) La villégiature princière de jadis s’est assagie et démocratisée pour mieux séduire les adeptes du surf, de la thalassothérapie... et du shopping.
Mais ses villas du début du 20e s. n’ont rien perdu de leur extravagance.
6 BAYONNE (p.56) Ville de caractère baignée par la Nive et l’Adour, le chef- lieu du Labourd séduit par son unité architecturale, son énergie… et sa gastronomie.
28
PRÉPARER SON VOYAGE
6 LES PINTXOS (p.178) Ces amuse- bouche indissociables de l’apéritif basque sont l’expression populaire d’un art de vivre et d’une gastronomie en plein renouveau.
6 BILBAO (p.226) Un vieux port industriel transformé en un pôle touristique et culturel d’avant- garde par le pouvoir d’attraction d’un musée d’art
contemporain… Qui dit mieux ?
E LES INCONTOURNABLES
6 LA CÔTE BASQUE De Bayonne à Bilbao, les falaises de flysch, les criques secrètes et les plages de sable fin du littoral basque se déploient
en un vibrant travelling.
PRÉPARER SON VOYAGE
SELON VOS ENVIES Personnalisez votre séjour en multipliant vos expériences selon vos goûts et vos envies.
Panoramas Routes d’altitude, chapelles et châteaux perchés offrent de formidables travellings sur les crêtes, les vallées ou l’Océan ! Phare de Biarritz A P.73 Chapelle Notre- Dame d’Arantzazu (Ainhoa) A P.106 La Rhune A P.111 Mont Artzamendi (Itxassou) A P.113 Mont Ursuya (Hasparren) A P.113 Route des Crêtes (Saint- Jean- Pied- de- Port) A P.139 Col d’Ispéguy A P.146 Château fort de Mauléon (Mauléon- Licharre) A P.152 Col d’Osquich A P.154 Chapelle de la Madeleine (Tardets- Sorholus) A P.157 Puente de Vizcaya (Puente Colgante) A P.238 San Juan de Gaztelugatxe (Bermeo) A P.240 Monasterio de San Salvador de Leyre (Yesa) A P.295 Ujué A P.296
Plaisirs de la glisse Le surf et la côte basque : une longue histoire d’amour, qui a donné naissance à une ribambelle d’écoles. L’Océan et les rivières de l’arrière- pays invitent à d’autres sports (paddle, kayak, raft, canyoning…) auxquels le ski se substitue l’hiver. Chassez les bonnes vagues A P.65 Côte des Basques (Biarritz) A P.81 Marbella et Milady (Biarritz) A P.81 Biarritz Association Surf Clubs (BASC) (Biarritz) A P.82 Hastea (Biarritz) A P.82 Lagoondy (Biarritz) A P.82 École de surf Christophe Reinhardt (Guéthary) A P.83 École de surf de Guéthary A P.83 Centre multiglisse d’Hendaye A P.97 Aquabalade (Ascain) A P.97 Boardriders 162 Campus (Saint- Jean- de- Luz) A P.102 Évasion 64 (Itxassou) A P.113 Chalets d’Iraty A P.162
V
31
Moor Surf Eskola (Zarautz) A P.203
Yako Debako Surf Eskola (Deba) A P.203
Mundaka (Mundaka) A P.240 Larra- Belagua A P.337
Insolite Sortez des sentiers battus et laissez- vous surprendre ! Église orthodoxe russe
(Biarritz) A P.78 Musée Asiatica (Biarritz) A P.78 Château- observatoire Abbadia (Hendaye) A P.95 Fabrique de makhilas Ainciart- Bergara (Larressore) A P.109 Sentier sculpturel (Hasparren) A P.111 Savonnerie Etxean Egina (Saint- Étienne- de- Baïgorry) A P.151 Cromlechs d’Occabé A P.161 Minas de Arditurri (Oiartzun) A P.180 Casa Montero (Bilbao) A P.233 Azkuna Zentroa (Bilbao) A P.233 Hegaluze (Bermeo) A P.247 Salinas de Añana (Añana) A P.260 Cuevas de las Brujas (Zugarramurdi) A P.289 Cuevas Rurales Bardeneras A P.355
Grandeur nature Des falaises et des plages de l’Atlantique aux sommets des Pyrénées, du massif forestier d’Iraty à la steppe des Bardenas Reales, la nature basque est un enchantement sans cesse renouvelé. Pas de Roland (Cambo- les- Bains) A P.113 Grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya (Saint- Martin- d’Arberoue) A P.131 Vallée des Aldudes A P.146 Forêt des Arbailles (Aussurucq) A P.157 Grotte de La Verna (Sainte- Engrâce) A P.158 Gorges de Kakuetta (Sainte- Engrâce) A P.158 Gorges d’Holzarté (Larrau) A P.159 Forêt d’Iraty (Larrau) A P.160 Parque Natural de las Peñas de Haya (Oiartzun) A P.179 Biotope d’Iñurritza (Zarautz) A P.197 Parc naturel de Pagoeta (Aia) A P.198
Roi de la vague, Côte des Basques
32
PRÉPARER SON VOYAGE
Vallée de la Leitzaran (Andoain) A P.207 Parque Natural Aralar A P.209 Cuevas de Arrikrutz (Oñati) A P.213 La réserve de biosphère d’Urdaibai (Mundaka) A P.225 Parque Natural de Gorbeia A P.252 Las Encartaciones / Enkarterri A P.253 Cuevas de Pozalagua (Karrantza Harana) A P.254 Parque Natural de Valderejo (Lalastra) A P.261 Chênaie d’Orgi (Ultzama) A P.284 Desierto de las Bardenas Reales A P.297
En famille De L’Atelier du Chocolat de Bayonne au Petit Train de la Rhune, et de l’aquarium de Saint- Sébastien au parc ornithologique de Mendixur, de quoi satisfaire le plus curieux des bambins ou le plus ronchon des ados. L’Atelier du Chocolat (Bayonne) A P.70 Aquarium (Biarritz) A P.76 Cité de l’Océan (Biarritz) A P.77 Château- observatoire Abbadia (Hendaye) A P.95 Ortillopitz (Sare) A P.105 Lac de Saint- Pée- sur- Nivelle A P.111 Petit Train de la Rhune A P.111 Grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya (Saint- Martin- d’Arberoue) A P.131 Albaola - Factoría Marítima Vasca (Pasaia) A P.177 Aquarium (Saint- Sébastien) A P.185 Playa de Ondarreta (Saint- Sébastien) A P.188 Funicular de Igueldo (Saint- Sébastien) A P.189 Eureka ! Zientzia Museoa (Saint-
Sébastien) A P.189 Les plages de Deba A P.202 Ecomuseo del Pastoreo
(Legazpi) A P.210 Museo Vasco del Ferrocaril
(Azpeitia) A P.211 Cueva de Ekain - Ekainberri
(Zestoa) A P.212 Museo Marítimo Ría de Bilbao
(Bilbao) A P.234 Puente de Vizcaya (Puente
Colgante) A P.238 Centro de Interpretación de la
Pesca de la Ballena (Bermeo) A P.240
Playa de Ea (Ea) A P.247 Jeune pelotari, Tardets- Sorholus
33
E SELON VOS ENVIES
Cuevas de Pozalagua (Karrantza Harana) A P.254 Lac d’Ullíbarri- Gamboa A P.260 Museo del Queso y de la Trashumancia (Uztarroz) A P.291
Musées incontournables Le colossal musée Guggenheim de Bilbao cache une forêt de musées en tous genres et d’écomusées qui dévoilent les richesses naturelles ou patrimoniales d’un Pays basque épris de ses traditions singulières. Musée basque et de l’histoire de Bayonne A P.61 Cité de l’Océan (Biarritz) A P.77 Ortillopitz (Sare) A P.105 Museo San Telmo (Saint- Sébastien) A P.183 Tabakalera (Saint- Sébastien) A P.186 Cristóbal Balenciaga Museoa (Getaria) A P.199 Espacio Cultural Ignacio Zuloaga (Zumaia) A P.200 Museo Guggenheim (Bilbao) A P.226 Museo Vasco (Bilbao) A P.230 Museo de Pasos de Semana Santa (Bilbao) A P.231 Museo de Bellas Artes (Bilbao) A P.233 Fundación- Museo de la Paz de Gernika A P.243 Museo Euskal- Herria (Gernika- Lumo) A P.243 Bibat (Vitoria- Gasteiz) A P.257 Artium (Vitoria- Gasteiz) A P.258 Museo de Bellas Artes (Vitoria- Gasteiz) A P.259 Museo de Navarra (Pampelune) A P.281
En amoureux Sur le sable au soleil couchant ou face à l’horizon illimité des Pyrénées, échangez de romantiques serments avant de vous réfugier dans un café douillet, un restaurant de charme ou sous une couette complice. Baladez- vous au clair de lune A P.83 Bar de l’Hôtel du Palais (Biarritz) A P.84 L’Entre- Deux (Biarritz) A P.85 La Tantina de la Playa (Bidart) A P.86 Sare A P.104 Iholdy A P.131 La Bastide- Clairence A P.132 Auberge Ostapé (Bidarray) A P.150 Quartier historique de Pasai Donibane A P.176 Paseo Nuevo (Saint- Sébastien) A P.185 Isla de Santa Clara (Saint- Sébastien) A P.188 Café La Perla (Saint- Sébastien) A P.191 Akelarre (Saint- Sébastien) A P.193
PUERTO DE URBASA
EBRO
G O L F E D E B I S C A Y E
Medina de Pomar
TUNNEL DU SOMPORT
SIERRA DE URBASA
Calahorra
Cintruénigo
Cortes
Tafalla
Les incontournables