METHODES DE CONTROLE DES PUITS

download METHODES DE CONTROLE DES PUITS

of 79

  • date post

    02-Jun-2018
  • Category

    Documents

  • view

    250
  • download

    10

Embed Size (px)

Transcript of METHODES DE CONTROLE DES PUITS

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    1/79

    MANUEL DINTERVENTION SUR PUITS

    SECTION 2: METHODES DE CONTROLE

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 0 -

    SECTION 2

    METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    SOMMAIRE

    PAGE

    2.1 INTRODUCTION 1

    2.2 DEFINITIONS 2

    2.2.1 Pression hydrostti!"e 2

    2.2.2 Pression de #or$tion %

    2.2.& Pression de #r't"rtion 1(

    2.& THEORIES DES )ARRIERES 1*

    2.&.1 Introd"'tion 1*

    2.&.2 D+#initions 21

    2.&.& )rri,res dns -es o+rtions d/inter0ention 22

    2. METHODES DE NEUTRALISATION DES PUITS PRODUCTEURS 2

    2..1 Introd"'tion 2

    2..2 Ne"tr-istion r 'ir'"-tion dire'te 3Lon4 5y6 2*

    2..& Ne"tr-istion r 'ir'"-tion in0erse 3Short 5y6 &

    2.. Ne"tr-istion r 7"--hedin4 &2..( 8o-"$etri' Method (9

    2.. L"7ri'tin4 Te'hni' (%

    2..: Pro'+d"re de striin4 2

    2.( PRO)LEMES ASSOCIES A8EC LE CONTROLE DES PUITS *

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    2/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    3/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    4/79

    0i la profondeur est mesure en mtre et la densit du fluide en kg1#, la

    pression est exprime en 7r et le facteur de conversion est gal

    1=19.2

    Grdient de ression 37r=$6 ; densit+ d" #-"ide 3>4=L6 1

    10 2.

    Pression hydrostti!"e 37rs6;densit+ 3>4=-6 '?te 0erti'-e 3$6 1

    10 2.

    #e facteur de conversion1

    10 2.est driv comme suit:

    1$&contient 1999 L et la densit du fluide est de 1 >4=-.

    #a pression exerce par 1$de hauteur de ce fluide sur une surface de [email protected] gale :

    1000 0 981

    100000 0981

    .

    .

    daN

    cm7r =

    1

    102. 7r

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 3 -

    1

    1

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    5/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    6/79

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 5 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    7/79

    F'te"r de 'orre'tion d" 4

    #e dtermination de la pression h%drostatique de la colonne de ga6 enutilisant la formule classique s"avre incorrecte cause de lacompressi!ilit du ga6 qui affecte la densit, c"est ainsi que le facteur decorrection du ga6 a t introduit pour le calcul de la pression h%drostatique.

    P hydrostti!"e 37rs6 ; 3#'te"r de 'orre'tion 16 < P stti!"e tte t74 37rs6

    P#ond ; F'te"r de 'orre'tion < P stti!"e tte de t74

    E> m )C*>> ftdensit du fluide annulaire : +.*D g1ldensit d"huile : 4* F3;densit spcifique du ga6 : >[email protected] statique en t(te de t!g : D* !arshauteur de la colonne du ga6 : +**> m )D>>> fthauteur de la colonne de !rut : +**> m [email protected]=C m )D>>> ft +*>>> ft

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - " -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    8/79

    So-"tion

    3ression h%drostatique annulaire au point de communication

    3han D !ars

    -acteur de correction du ga6 )voir ta!leau < +.>C?

    3ression h%drostatique de la colonne de ga6 < )+.>C? + x D* < [email protected]= !ars

    ensit spcifique d"huile .C?

    3ression h%drostatique de la colonne d"huile A !ars

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 7 -

    42P statique tte tbg (bar)

    Fluide annulaire

    nter!ace "#$ (1200 m)

    %&mmunicati&n (2'00 m)

    Pacer

    Per!&rati&ns

    42

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    9/79

    3ression fond intrieure tu!ing au point de communication :3h int < [email protected]= G +>A G D* < +== !ars

    3ression diffrentielle au point de communication aprs ouverture de la00 :

    3 < 4>D +== < +DA !ars

    T7-e" des #'te"rs de 'orre'tion de 4

    HF&9E&I & EJ0;9E 03E$;-;K&E & LF/

    LF/ )ft 9. 9.: 9.% 9.*

    &999 +.>@D +.>?= +.>C= +.>AC

    &(99 +.>?= +.>CA +.+>* +.+>=999 +.>C? +.+>* +.++? +.+44

    (99 +.>AC +.++= +.+44 +.+=+

    (999 +.++> +.+*A +.+DA [email protected]

    ((99 +.+*+ +.+D4 [email protected]= +.+C?

    999 +.+44 +.+=? +.+C+ +.*>@

    (99 +.+D= +.+?+ +.+A? +.**D

    :999 +.+=? +.+C= +.*+D +.*DD

    :(99 [email protected] +.*>D +.*4* +.*@D

    %999 +.+C+ +.*+D +.*DC +.*C*

    %(99 +.+A4 +.*4A +.*@@ +.4>D

    *999 +.*>@ +.*DD +.*C* +.4*D

    *(99 +.*+C +.*=A +.4>* +.4D=

    19999 +.*4* +.*?= +.4*> [email protected]@

    19(99 +.*DD +.*CA +.44C +.4CC

    11999 +.*=? +.4>@ +.4=? +.D+>

    11(99 +.*?> +.4** [email protected] +.D44

    12999 +.4C* +.44C +.4A= +.D==

    12(99 +.*A? +.4=D +.D+= +.D??

    1&999 +.4++ +.4?+ +.D4D +.=>>

    1&(99 +.4*D +.4CC +.D== +.=*4

    1999 +.44C +.D>= +.D?= +.=DC

    1(99 +.4=* +.D** +.DA= +.=?4

    1(999 [email protected]@ +.D4C +.=+= [email protected]

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - $ -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    10/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    11/79

    -ig *.4: 3ression normale

    #e ta!leau suivant illustre des exemples de la magnitude de la pressionnormale de formation pour quelques 6ones. 9outefois en l"a!sence desdonnes prcises, la valeur de 1.9: >4=-est utilise comme la densit deformation pression normale.

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 10 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    12/79

    Eau deformation

    ensitkg1l

    Lradient de pression!ar1m Igions

    Eau douce +.>> >.>AC 7ontagnes rocheusesetmid continent &0F

    Eau sale +.>* >.+>>

    7aMorit des !assinssdimentaires traversle monde

    Eau sale +.>D >.+>*7er du Jord et sudde la $hine

    Eau sale +.>? >.+>= Lolf du 7exique, &0F

    Eau sale +.+> >.+>C Kuelques rgions dansle Lolf du 7exique

    Pression nor$-e

    En l"a!sence d"une !arrire de perma!ilit, l"augmentation du poidsgostatique due la sdimentation reprsente la force essentielle de

    l"expulsion des fluides.0i au cours du processus de sdimentation l"expulsion est freine par une!arrire de perma!ilit ou une vitesse de sdimentation suprieure lavitesse d"expulsion du fluide, la pression de pores devient anormale.

    #orsque le fluide de formation supporte une partie de la contraintegostatique il% a souscompaction caractrise par une augmentation de la porosit etdiminution de la densit.

    &ne tude mene en la!oratoire en +ADC par 9EI/FLH;N 3E$a permisl"ta!lissement d"un modle de compaction qui est le suivant )fig *.D.

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 11 -

    S

    &

    %

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    13/79

    -ig *.D: 0chma du modle de compaction de 9EI/FLH;

    's A 8nne #er$+e 37sen'e de drin4e6

    0ous l"application de la charge Sreprsentant la contrainte gostatique lapression du manomtre monte indiquant l"augmentation de la pression l"intrieur du c%lindre .

    $e modle illustre un vrai cas de la pression anormale, le fluide peut lalimite supporter le poids de tous les terrains susMacents, ce qui peutl"amener une pression quivalente de 2.& 2.>4=-.

    's ) et C 8nne o"0erte

    ;l % a possi!ilit de drainage d"eau, une partie de la charge S est supportepar les ressorts )matrice, la pression d"eau diminue Musqu" ce que lacharge 0 soit supporte par les ressorts seulement, dans cette situation lapression du fluide devient h%drostatique.

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 12 -

    *

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    14/79

    E

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    15/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    16/79

    Relief et structuration

    0ous l"effet des contraintes tectoniques, le soulvement des formations

    contenant des fluides en prsence d"une roche couverture imperma!le,suivi de l"rosion des formations susMacentes pourrait conduire despressions anormalement leves fai!le profondeur.

    Bancs de sel et dargile

    urant le processus de sdimentation, les dpts de sel et d"argile Mouentle rle d"une roche couverture emp(chant ainsi le mouvement des fluidesdes formations sousMacentes. #"augmentation du poids gostatique en

    prsence de ce t%pe de formations caractrises par une perma!ilit trsrduite ou presque nulle peut gnrer des pressions anormalementleves.

    Les failles

    #es failles rsultant d"un tat de contraintes com!ines ) contraintesverticales et latrales ont gnralement un effet de drainage facilitant ainsi

    la communication entre une formation profonde et une formation peuprofonde. $ependant, la prsence d"une !arrire de perma!ilit emp(chela circulation des fluides et par consquent la cration des pressionsanormalement leves )fig *.A.

    -ig *.A:&n pige d"h%drocar!ures,rsultant d"une faille dansle !loc de droite est surlevpar rapport celui du gauche

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 15 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    17/79

    iapir de sel ou dargile

    #e diapir de sel ou d"argile est le rsultat d"un fluage des formations sousMacentes sous l"effet des mouvements tectoniques.#e soulvement des formations une fai!le profondeur est touMoursaccompagn par une conservation de la pression de pores en prsenced"une !arrire de perma!ilit )fig *.+>.

    -ig *.+>:0ouvent les dmesde sel entraOnent ladformation descouches susMacentes

    2.2.& Pression de #r't"rtion

    En gnral, les formations peu profondes ont des pressions de fracturation

    relativement fai!les par rapport celles des grandes profondeurs, ceci estdP l"augmentation du poids gostatique et la compaction des sdimentssousMacents.

    D+#inition

    #a pression de fracturation est la pression laquelle il % aurait rupture de lamatrice de la roche, cette fracturation est accompagne par une perte defluide.

    #a formation sous le sa!ot reprsente en gnral le point le plus fragile dudcouvert. 3ar ailleurs la traverse des couches profondes ncessite desdensits de !oue plus leves pour le maintien des parois du trou etemp(cher l"intrusion des fluides de formations.

    #a connaissance de la pression de fracturation est d"une importance vitalepour l"la!oration du programme de neutralisation et de reprise de puits.

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 1" -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    18/79

    O+rtion -e>o## test 3LOT6

    #es calculs thoriques !ass sur l"estimation de la densit apparente dessdiments par dcoupage lithologique ont donns des valeursapproximatives de la pression de fracturation.

    &n leakoff test est un essai de pression qui dtermine la valeur relle de lapression exercer sur la formation Musqu" initier l"inMection du fluide de testdans la formation.

    urant le contrle des puits, la pression d"inMectivit est essentielle pour la

    dtermination de la pression maximale admissi!le en surface )3adm afind"viter la fracturation de la formation la plus fragile dans le dcouvert.

    #a pression de fracturation est donne par la formule suivante:

    P!rac + P Zs d

    10.2,- /

    o2: 3frac : 3ression de fracturation au sa!ot 1 cte perforation )!ars3lot : 3ression en surface du #'9 )!ars/s : $te verticale du sa!ot 1 perforation )md : densit de fluide de test au dessus du sa!ot )kg1l

    E !ars/s < *=>> md < +.*>

    3frac< 3#ot+ Z' d10.2

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 17 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    19/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    20/79

    -ig *.++: $our!es thoriques de leak off test

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 1% -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    21/79

    2.& THEORIE DES )ARRIERES

    2.&.1 Introd"'tion

    #e contrle des puits sous pression durant les oprations d"intervention estralis l"aide des quipements de surface. $es quipements Mouent lerle de !arrires mcaniques primaires, secondaires ou tertiaires.urant les oprations de compltion et de work over, l"utilisation d"un fluidede contrle d"une densit lgrement suprieure au gradient de pression dufluide de formation est considr comme la !arrire primaire.

    #es !arrires mcaniques primaire, secondaire et tertiaire ncessaires pour

    contrler un puits sous pression peuvent (tre installes au fond ou ensurface.

    #e dispositif de confinement de la !arrire primaire peut changer enfonction des conditions dans le puits. 3ar exemple dans le cas desoprations de travail au cQ!le, la presse toupe est considre comme!arrire primaire, une fois le cQ!le est hors du puits la vanne maOtressesuprieure devient la !arrire primaire.

    &ne !arrire est compose de l"ensem!le des quipements associs avec

    le dispositif de confinement principal, comme par exemple la presse toupequi forme avec le 0F0 et les autres quipements associs )B'3,raccords, ..... la !arrire primaire durant les oprations de travail au cQ!le.3our contenir la pression du puits durant les oprations d"intervention, il esttouMours ncessaire d"avoir au moins deux !arrires indpendantes

    Note#$ant dliminer une barri%re de fond ou tablir lacommunication entre lintrieur tubing et lannulaire& les

    pressions des deu' c(ts de la barri%re doi$ent !tre galisesafin d$iter les accoups de pression et lendommagement desquipements de contr(le de surface )un quipement *ire line

    peut !tre +ect par la pression diffrentielle apr%s ou$erture dela ,, ou la perforation du tubing-.

    2.&.2 D+#initions

    Les 7rri,res $+'ni!"es

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 20 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    22/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    23/79

    )rri,re de #-"ide

    &ne colonne de fluide est considre comme une !arrire quand la

    pression h%drostatique devient suprieure la pression de pore.Lnralement la surpression utilise est de l"ordre de *>> psi, cette valeurpeut (tre aMuste en cas de pertes.&ne colonne de fluide ne peut (tre considre comme une !arrireeffective qu"aprs un certain temps d"o!servation.#es diffrents t%pes de !arrires de fluide sont:

    .....................................................................................!oue de forage

    ................................................................................................saumure

    ...........................................................................................eau de mer

    .............................................................................................eau douce

    )rri,re ri$ire

    #a !arrire primaire est un dispositif de contrle utilis en permanencecomme mo%en de fermeture du puits durant les oprations d"intervention.3ar exemple durant les oprations de travail au cQ!le, la !arrire primaireest assure par l"ensem!le presse toupe 1 0F0 1 raccord.urant les oprations coiled tu!ing 1 snu!!ing, la !arrire primaire estassure par l"ensem!le strippers 1 clapet anti retour 1 raccord.

    )rri,re se'ondire

    $"est un dispositif de contrle secondaire utilis comme mo%en defermeture en cas de dfaillance de la !arrire primaire, en gnral cette!arrire est assure par des o!turateurs.

    )rri,re tertiire

    $"est un dispositif de contrle tertiaire utilis pour fermer le puits dans dessituations d"urgence, en gnral cette !arrire est assure par leso!turateurs mQchoires cisaillantes.

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 22 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    24/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    25/79

    tr0i- " '7-e #i- $"-ti-e 37rided -ine6

    7rri,res ri$ires

    t(te d"inMection de graisse 1 0F0 clapet antiretour )safet% check valve, en cas de rupture et

    Mection du cQ!le hors du trou

    vannes de la t(te de production, durant le montage etdmontage des quipements

    7rri,res se'ondires

    B'3s dou!le

    vanne maOtresse suprieure en cas de rupture et Mection du

    cQ!le hors du puits vanne de scurit su!surface quand le cQ!le est audessus

    7rri,re tertiire

    B'3s shear seal, install directement au sommet de la t(te deproduction

    7= d"rnt -es o+rtions 'oi-ed t"7in4

    urant les interventions coiled tu!ing, le contrle de la pression doit (treassur par des !arrires externes et internes

    7rri,res e

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    26/79

    7rri,res internes7rri,re ri$ire

    deux clapets antiretour

    7rri,res se'ondires

    remplissage de l"intrieur du coiled tu!ing par le fluide decontrle

    B'3s coiled tu!ing

    anne de scurit su!surface

    7rri,re tertiire

    B'3s shear seal, install directement au sommet de la t(te de

    production

    Note$ertaines oprations d"intervention coiled tu!ing ncessitent descirculations inverses, dans ce cas la !arrire interne primaire devientle B'3 coiled tu!ing et la !arrire secondaire le B'3 shear seal.

    '= d"rnt -es o+rtions sn"77in4

    $omme dans les interventions coiled tu!ing, en snu!!ing le contrle de la

    pression est assur par des !arrires externes et internes

    7rri,res e

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    27/79

    7rri,res internes

    7rri,re ri$ire

    deux clapets antiretour incorpor dans le train d"outil

    7rri,res se'ondires

    un !ouchon wire line ou un troisime clapet antiretour installer dans le sige

    sta!!ing valve )pendant les maneouvres

    7rri,res tertiires

    B'3s shear seal, install directement au sommet de laproduction

    neutralisation du puits

    mise en place d"un !ouchon de ciment ou de !ar%te l"intrieur du tu!ing

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 2" -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    28/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    29/79

    Fvant d"entamer l"opration de neutralisation, les mesures de scuritsuivantes doivent (tre prises:

    vrifier la fermeture de la vanne maOtresse suprieure

    vrifier que la vanne de curage est ferme connecter les quipements de surface

    vrifier que la ligne de torche est en !on tat

    purger la ligne reliant la t(te de puits au manifold de surface

    tester l"installation de surface

    $omme la dtermination prala!le des pertes de charge d!it rduit dansles oprations de neutralisation des puits producteurs est trs difficile voir

    impossi!le dans les condition initiales du puits o2 on peut trouver l"intrieur de tu!ing plusieurs t%pes de fluides, l"estimation des pertes decharge partir de ta!leaux de pertes de charge de saumure, des formulesou des graphes seront utiliss dans le calculs des pressions de circulation

    Pertes de 'hr4e o"r "ne s"$"re de d ; 1.29 >4=-PSI = 199 $

    !it depompe

    iamtres et poids nominals des tu!ings

    !pm l1min*"41CD.?R

    *"[email protected]=R

    *"?1C?.AR

    *"?1CC.?R

    4"+1*A.4R

    4"+1*++.*R

    +1* C> +.A4 >.?> >.A> +.>D >.*? >.4>

    + +=A ?.>> *[email protected]@ 4.44 [email protected]@ >.A4 [email protected]

    * 4+C *@.>> A.44 +*.>> +D.>> [email protected]? D.4D

    4 D?? =C.>> *>.4> *@.D> 4>.4> [email protected]? A.>>

    D @[email protected] +>D.>> [email protected]>> [email protected]>> =*[email protected]@ +4.>> +=.44

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 2$ -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    30/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    31/79

    dterminer les pertes de charge de la saumure dans le s%stmetu!ing1annulaire partir des ta!leaux

    calculer les paliers de l"volution de la pression de surface auxdiffrentes phases de contrle

    dmarrer la pompe progressivement de 6ro Kr et maintenir pendantce temps la pression en t(te d"annulaire constante et gale la valeurlue aprs perforation et sta!ilisation )dans la maMorit des cas cettepression sera gale 6ro et la duse doit (tre laisse compltementferme Musqu" ce que la pression en t(te de tu!ing atteigne la valeurcalcule

    suivre les paliers de l"volution de pressions en surface selon le grapheprta!li

    continuer le pompage pression de circulation constante et gale lavaleur finale de circulation Musqu"au retour du fluide de contrle ensurface

    arr(ter le pompage, fermer le puits et o!server les pressions )on doit lire

    3t!g< 3tan< >

    E.>@@ !ars1m$apacit du tu!ing )* ?1C @.= R : 4.>* l1m$asing ?" *A R )@.+CD";$apacit de l"espace annulaire : [email protected] l1m3ression d"clatement du tu!ing : ?*A !ars3ression d"clatement du casing : ??4 !ars

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 30 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    32/79

    C-'"-s

    olume intrieur tu!ing : int t!g< *>*4 x 4.>* < @+>A l

    olume de l"espace annulaire : an< *>*4 x [email protected] < 4>@@A l

    !it de contrle : Kr < *=> l1min

    !it unitaire de la pompe Ku < +*.?*l1cps

    ensit du fluide de contrle2%" 3

    202310 2

    . !ars

    Jom!re de coups pour remplir l"intrieur tu!ing

    J !ars

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 31 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    33/79

    Ete 1 D+$rr4e d" 'ontr?-e

    3ression sta!ilise en t(te du t!g aprs ouverture de la 00:

    3t!g+? *AD < +4 !ars

    3ression statique en t(te de tu!ing:3t!g4< > !ars

    3ression de circulation3I4< += G +4 < *C !ars

    Ete Arri0+e d" #-"ide de 'ontr?-e en s"r#'e 3N ; 2%*1 's6

    3Ir< +D !ars

    3anD< > !ars ) l"arr(t de la circulation3t!gD< > !ars

    D+ter$intion des -iers de ression

    90.7440

    200174

    %

    20

    i5

    P

    !ars1*> cps

    J!re de

    cps

    > *> D> @> C> +>> +*> +D> [email protected]> +C> *>> **>

    3ression

    +?D [email protected]@ +=C +=> +D4 +4= +*? ++A +++ +>4 A= C?

    *D> *@> *C> 4>> 4*> 4D> [email protected]> 4C> D>> D*> DD>C> ?* @D [email protected] DC D> 4* *D [email protected] C >

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - !0 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    42/79

    -,.-N 3 P5-N N .. 3 P. 35*N.

    ,6-P5*.-N 3 N.5*,*.-N P*5 %5%,*.-N N5

    17! +,'

    T+* 2 7/$ - ".5

    00 +,'

    00 +,'

    1$ +,'

    C,'* 7 - 2%

    H*64

    F6*d4 d4 co6;*o

    9,4 4;4

    9,4 o44

    F6*d4 d4 co d o,4

    00 +,'

    2$ +,'

    R46*'',4 d4 68,6,*4 ,

    64 6*d4 d4 co

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    43/79

    &-4''*o/4/'.-:,c4

    (+,-')

    0500 30002000 2500

    No+-4 d4 co.' (c')

    1000 1500

    20

    !0

    "0

    $0

    100

    120

    1!0

    1"0

    1$0O.4-.-4 d4 6, SSD

    R4o.- d. :6.*d4

    ,//.6,*-4 4/ '.-:,c4

    N?!$0 c'

    &,/?3 +,-'

    &+?00 +,-'

    &R?1$ +,-'

    &-4''*o/ ',*.44/ >4 d4 .+*/

    -,-N 34 P544-N4 N 3 P4 35*N

    ,6-P5*-N 3 N5*,4*-N P*5 %5%,*-N N54

    A//.6,*-4 64*/ d4

    :6.*d4 d4 co/-

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    44/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    45/79

    commencer pomper le fluide de contrle dans le tu!ing en o!servantles pressions en surface )pressions en t(te de tu!ing et d"annulaire Musqu"ce que le fluide de contrle arrive au niveau des perforations

    fermer le puits et o!server les pressions en t(te de puits )normalement3t!g< >

    A0nt4es

    simple raliser

    ncessite un volume de fluide contrle relativement fai!le

    diminution instantane de la pression en t(te de tu!ing ds le d!ut depompage

    puits neutralis ds que le fluide de contrle arrive au fond

    In'on0+nients

    risque de fracturer la formation

    risque d"endommager la couche productrice par perte importante defluide de contrle

    risque d"clater la colonne de tu!ing et les quipements de surface

    Note:3our que la mthode de neutralisation par !ullheading soit efficace, lavitesse de dplacement du fluide pomp doit (tre suprieure lavitesse de migration du ga6 dans le tu!ing. #"utilisation. de viscosifiantsavec le fluide de contrle peut rduire l"effet de cette migration.

    E

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    46/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    47/79

    27" +,'

    C,'* 7 - 32

    o,4 d4 %.50 3

    d4 ',4 d4 d?1.05

    00 +,'

    o,4 d4 27.52$ 3

    d4 ',4 d4 d?1.05

    G,B *;;

    T+* ! 1/2 - 13.5

    252 +,'

    F444 4 ',+*6*',*o

    d4' 4''*o' 4 >4

    9,4 4;4

    9,4 o44H*64 G,B S,4 d ? 1.20

    S,4 d ? 1.05

    -,.-N 3 P5-N N .. 3 .N"

    35*N. ,6-P5*.-N 3 N.5*,*.-N P*5 ,,$*3N"

    100

    200

    300

    !00

    500

    "00

    0

    0 2 "! $ 10 12 1! 1" 1$ 20 22 2!

    "00

    500

    !00

    300

    200

    100

    0

    9o64 d4 6*d4 d4 co4 d4 +*

    &4''*o ,#*,64 ,d*''*+64 4 >4

    &4''*o ,#*,64 ,d*''*+64 4 >4

    ,4c ,c4 d4 ';c*; d4 30 +,'

    I4,6 d4 6, 4''*o d4 ,,*6 4d, 6o;,*o +66=4,d*

    L**4 d;c6,44 d +* !1/2

    -ig *.4= N *[email protected]

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - !" -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    48/79

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    49/79

    E < =?.CD> m4

    pression maximale admissi!le au dmarrage de la pompe :3adm+< )+.CC x [email protected]* 1 +>.* )@+D 4D= < [email protected]+ !ars

    pression maximale admissi!le aprs remplissage de l"intrieur tu!ingavec le fluide de contrle :

    3adm*< ) +.CC [email protected]> x [email protected]* 1 +>.* < +>A !ars

    pression sta!ilise en t(te du t!g aprs remplissage du puits avec lefluide de contrle :

    3t!g*< >> !ars

    pression sta!ilise en t(te de l"annulaire aprs remplissage du puits avecle fluide de contrle:

    3e an*< >> !ars

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - !$ -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    50/79

    G,B H*64

    S,4 d ? 1.20

    9,4 4;4

    9,4 o44

    3!5 +,'

    $3 +,'

    D;,*66,c4 ,

    *4, d ,c4

    S,4

    205 +,'

    C,'* 7

    200 +,'

    F6*d4 d4

    co

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    51/79

    2..( 8o-"$etri' Method

    $"est une mthode de contrle conventionnelle qui consiste faireremonter une venue de ga6 Musqu"en surface sans circulation, en laissant lega6 se dtendre d"une manire contrle.

    $ette mthode est utilise dans des situations particulires de venues o2 lacirculation de l"effluent devient impossi!le telles que:

    garniture de forage hors du trou

    garniture coince loin du fond

    !ouchage de la garniture de forage

    arr(t de la force motrice

    sifflure ou rupture de la garniture de forage

    'n peut distinguer deux cas possi!les lors de l"application de la olumetric7ethod:

    1er 's: 'o$$"ni'tion de ression entre -/es'e nn"-ire et-/int+rie"r des ti4es 0e' i$ossi7i-it+ de 'ir'"-tion.

    $haque fois que la lecture de la pression en t(te des tiges est possi!le, onutilise ce qu"on appel la mthode de purge classique.

    $ette mthode consiste purger de la !oue pour maintenir la pression ent(te des tiges constante et gale - 0-e"r de - ression st7i-is+e)Pt1Musqu" l"arrive du ga6 sous les o!turateurs o2 il sera vacu encirculation ou en utilisant la lu!ricating technique.

    En pratique, une marge de scurit est prise pour pallier aux fluctuationsdes pressions lors de la manipulation de la duse.

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 50 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    52/79

    2e$e 's s de 'o$$"ni'tion de ression et i$ossi7i-it+ de'ir'"-tion

    #orsque la lecture de la pression en t(te des tiges n"est pas possi!le, lecontrle de la pression de fond doit se faire avec le manomtre annulaire.

    6 Choi< et '-'"-s

    16 Choi< d" -ier de ression de tr0i- 3P6

    #e palier de pression de travail )3 est dfini comme tant l"augmentationde pression annulaire autorise avant de purger un certain volume de !ouepour garder la pression de fond constante. #a valeur de ce palier de

    pression est gnralement comprise entre ( et 19!ars.

    En pratique, l"augmentation de la pression annulaire est o!tenue enlaissant le ga6 migrer puits ferm.

    26 Choi< de - $r4e de s+'"rit+ 3S6

    &ne marge de scurit de 19 1(!ars est prise pour pallier aux variationsdes pressions dues au maniement de la duse.

    &6 C-'"- d" 0o-"$e de "r4e 386

    #e volume est le volume de !oue purger dans le trip tank donnant unepression h%drostatique dans l"espace annulaire gale au palier de pression

    de travail )3 choisi. #e calcul de ce volume est o!tenu par la formulesuivante:

    8 ;10 2

    1

    .

    P

    dea

    o2: : olume de !oue purger )#

    3 : 3alier de pression de travail )!arsd+ : densit de la !oue )kg1#ea : olume espace annulaire correspondant la position du

    ga6 dans l"espace annulaire )#1m

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 51 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    53/79

    6 C-'"- de - 0itesse de $i4rtion d" 4 38$6

    &ne fermeture prolonge du puits aprs une venue de ga6 aura pourconsquence une augmentation de pression due la migration de cedernier.

    #a vitesse de migration du ga6 dans l"espace annulaire est estime partirde l"augmentation de la pression par unit de temps. 3our connaOtre laposition du ga6 tout moment dans l"espace annulaire, la formule suivantepeut (tre applique:

    8$ ;10 2

    1

    . P

    d

    o2: m : vitesse de migration du ga6 )m1h

    3 : augmentation de pression )!ars1h d+ : densit de la !oue )kg1#

    Pro'+d"re de $ise en oe"0re de - 8o-"$etri' Method

    16 Joter la pression sta!ilise en t(te de l"annulaire P1

    26#aisser la pression annulaire monter Musqu" la valeur

    P2; P1 J S J P

    &6 3urger dans le trip tank ression nn"-ire 'onstnteet gale P2le volume de !oue 8calcul correspondant la position du ga6 dansl"annulaire en utilisant de prfrence la duse manuelle

    6 #aisser la ression nn"-ire $onterd"une valeur gale au palier de

    pression de travail Pchoisi. #a pression annulaire aura une nouvellevaleur:

    P&; P2J P

    (6 Ipter les squences & et Musqu" l"arrive du ga6 en surface, puissera vacu en utilisant la lu!ricating

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 52 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    54/79

    .

    0 Pa1 0 Pa2 0 Pa 0 Pa4 0 Pa'

    Puits !erm

    a:rs ;enue

    *ugmentati&n

    de la Pan :ar

    migrati&n

    *ugmentati&n

    de la Pan a:rs

    :urge

    *ugmentati&n

    de la Pan a:rs

    :urge

    *rri;e du ga= minutes doivent (tre mise la disposition du personnel.

    NAFTOGAZ / HASSI MESSAOUD ALGERIA255300037.doc - 77 -

  • 8/10/2019 METHODES DE CONTROLE DES PUITS

    79/79

    Comportement des personnes en prsence du sulfure dhydrog%ne

    PPM 9 2

    $in"tes

    & 1(

    $in"tes

    1( &9

    $in"tes

    &9 $in"tes

    1 he"re

    1

    he"res

    %

    he"res

    % %

    he"res29 199 $onMonctivit

    douce,irritation

    7aux det(te etfatigue

    $omplication

    clinique

    199 1(9

    9oux etirritationavec maldes %eux

    ifficultsrespiratoires

    7al degorge

    9ouxvomissement, irritationdes %eux

    Etat dechoc

    dcs

    1(9 299

    3erted"odorat

    7al degorge etirritation

    des %eux

    7al degorge etirritation

    des %eux

    ision flou,sensi!le la lumire

    dcs

    299 &(9

    ;rritationdes%eux etperte del"odorat

    ;rritationdes %eux

    ouleur,larme aux %euxavec fatigue

    Ecoulement dune6, douleurdes %eux,difficultsrespiratoires

    ifficultsrespiratoire,contamination du sang,mort

    &(9 (9

    3erte del"odorat

    ;rritationdes %eux etvertige

    ifficultsrespiratoires,toux, irritationdes %eux,fatigue etnause

    dcs

    (9 :99

    ifficultsrespiratoires;rritation des%eux et pertede conscience

    9oux etperte deconscience

    Etat dechocet dcs

    J :99Etat dechocet dcs