LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

54
LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC 2021 Le plan d’action de l’AFAC pour mettre fin à l’agression contre les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre autochtones NWAC.CA NOS APPELS, NOS ACTIONS

Transcript of LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

Page 1: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

LE PLAN D’ACTION DE L’AFAC 2 0 2 1

Le pl an d ’ac t ion de l ’ A FAC p our me t tre f in à l ’ agress ion contre les femmes , les f i l les e t les p ersonnes de d iverses ident i tés de genre aut o cht ones N W A C . C A

NOS APPELS, NOS ACTIONS

Page 2: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

E X P L I C AT I O N D E L ’ A R T I S T E :

Ce t te œuvre a é té cré é e p our l ’ Asso c ia t ion des femmes aut o cht ones du Canada , p our son pl an d ’ac t ion int i tu lé Nos app els , nos ac t ions , à prop os des femmes , des f i l les e t des p ersonnes de d iverses ident i tés de genre aut o cht ones d isparues e t assass iné es . Le chi f f re qua tre f igure à rép é t i t ion dans ce t te œuvre p our représenter les qua tre d i re c t ions ; i l y a qua tre femmes pr inc ipa les e t qua tre animaux au centre de l ’œuvre .

Les qua tre animaux sont le loup, l ’ a ig le , l ’ours e t le b ison . Ce sont les animaux qui symb ol isent les qua tre d i re c t ions . Les qua tre femmes p or tent des rob es rouges , symb ol isant les femmes e t les f i l les aut o cht ones d isparues e t assass iné es . L ’empreinte rouge d ’une main sur le v i sage de l a femme symb ol ise les vo ix des femmes d isparues e t assass iné es qu ’on a fa i t t a i re .

Les femmes sont représenté es à d i f férents âges p our montrer que le problème t ouche t outes les généra t ions . J ’ a i fa i t un c l in d ’œi l à cer t a ins des d i f férents p euples aut o cht ones à t ravers le Canada p our montrer que le problème t ouche t ous les p euples aut o cht ones . La jeune f i l le à l ’ avant p or te une ce inture f lé ché e mé t isse , l a femme à gauche p or te des vê tements t radi t ionnels inui ts , l a femme à l ’ a r r ière représente les ré g ions b oisé es e t l a grand-mère représente l a côte oues t . Les t ip is sur le châle à l ’ a r r ière-pl an font a l lus ion à l a ré g ion des pra i r ies . La femme à l ’ a r r ière-pl an représente les ancê tres qui ve i l lent sur nos généra t ions ac tuel les . D err ière e l le , l ’ a r r ière-pl an es t sombre p our représenter l a grav i té de l a s i tua t ion . Son châle es t l a t o i le de fond sur l aquel le se dé t achent les p ersonnages pr inc ipaux , symb ol isant l ’esp oi r dans ce t te s i tua t ion t rag ique .

T I T R E D E L ’ I L L U S T R A T I O N D E C O U V E R T U R E :

F E M M E S A U T O C H T O N E S D I S P A R U E S E T A S S A S S I N É E S C R É A T I O N D E L A U R E N P O L C H I E S , G R A P H I S T E E T I L L U S T R AT R I C E , Q U I V I T AU N O U V E AU - B R U N S W I C K

2

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

Page 3: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

TA B L E D E S

M AT I È R E S

0 4

0 9

1 8

I N T R O D U C T I O N AU P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC P O U R M E T T R E

0 5 C ’es t essent ie l !

0 6 2 3 1 app els à l a jus t ice

0 8 P l an de l ’ A FAC p our ag i r

1 0 Message de l ’ A FAC

1 1 Barrer les vo ies

1 3 Sept pr inc ip es de changement

1 5 Re connaissance e t engagement

1 6 Mise en œuvre e t sur ve i l l ance du pl an

1 7 Par tenai res e t contr ibuteurs

1 9 TA B L E A U 1 : Culture e t l angue

2 1 TA B L E A U 2 : S anté e t b ien-ê tre

2 5 TA B L E A U 3 : Sé cur i té humaine

3 5 TA B L E A U 4 : Dimension interna t ionale

3 8 TA B L E A U 5 : Jus t ice

4 3 TA B L E A U 6 : Sens ib i l i sa t ion du publ ic

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Page 4: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

4

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

Alors que nous a l lons de l ’avant dans le but de contrer le nombre anormaleme nt é levé de femmes aut o cht ones ( Premières Na t ions , Mé t isses e t Inuites) d isparues e t assass iné es au Canada , l ’ Asso c ia t ion des femmes aut o cht ones du Canada ( A FA C ) se ser t de sa voix p our me t tre f in à ce gé no cide , c ’es t -à-di re aux cr imes envers les femmes aut o cht ones qui cont inuent d ’enlever des v ies e t d ’en dé tru i re b e aucoup d ’autres par l a p er te , le t rauma t isme e t le chagr in .

D e l a p er te de culture e t d ’ ident i té dans les p ens ionna ts e t les e x terna ts à l a ra f le des anné es so ixante e t de Sœurs par l ’espr i t au l ancement de l ’ Enquê te na t ionale , l ’ A FAC représente e t défend les dro i ts des femmes aut o cht ones en ce pays depuis 47 ans .

Nos membres de l a base connaissent l ’horreur d ’apprendre que leur mère , leur f i l le , leur sœur e t leur t ante ont p erdu l a v ie aux mains de tueurs . E l les ont vu des femmes qu ’e l les a iment sor t i r de chez e l les p our ne jamais reveni r. E l les ont vé cu l ’agonie d ’app els té léphoniques habi tuels qui s ’a r rê tent t out à coup, rempl acés par le s i lence .

Les fami l les nous ont d i t que le temps de par ler de ce qui p ourra i t ê t re fa i t p our me t tre f in à l a v io lence es t passé , e t qu ’ i l es t maintenant grand temps d ’ag i r.

Nous sommes d ’accord .

LES FEMMES AUTOCHTONES DU

CANADA EXIGENT LA FIN DU

GÉNOCIDE QUI CONTINUE DE

MENACER LEUR VIE

I L F A U T A R R Ê T E R L E G É N O C I D E . C ’ E S T E S S E N T I E L !

Page 5: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

5

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

0 1

Les femmes aut o cht ones au Canada , au jourd ’hui sont sept fo is p lus suscept ibles que les femmes non aut o cht ones d ’ê t re v ic t imes de meur tre e t t ro is fo is p lus suscept ibles de fa i re l ’obje t de v io lence e t d ’agress ions phys iques ou se xuel les .

La c ampagne de Sœurs par l ’espr i t ( 2 0 0 5 2 0 1 0 ) a p ermis de rassembler de l ’ in forma t ion qual i t a t ive e t quant i t a t ive né cessa i re à l a cré a t ion de l a première base de donné es na t ionale sur les femmes aut o cht ones d isparues e t assass iné es au Canada . Notre cherche a ident i f ié 5 8 2 femmes e t f i l les aut o cht ones , dont un t iers ava ient é té conf i rmé es comme é t ant des c as de d ispar i t ion e t les deux autres t iers comme des c as de meur tre . Même a lors , nous sav ions déjà que ces chi f f res ne représent a ient qu ’une f rac t ion des v ives enlevé es .

A igui l lonné e par nos conclus ions , l a Gendarmer ie roya le du Canada a publ ié un rapp or t en 2 0 1 4 d isant que 1 0 1 7 meur tres de femmes aut o cht ones ava ient é té s ignalés à l a p ol ice à l ’é chel le du pays de 1 9 8 0 à 2 0 1 2 , e t que 1 6 4 femmes dont l a d ispar i t ion ava i t é té s ignalé e n ’ont jamais é té re t rouvé es .

À l ’ A FAC , nous savons que ces chi f f res ne dé cr ivent pas adé qua tement l ’ ampleur du géno cide . Nous savons que t rop de meur tres sont faussement a t t r ibués à des su ic ides ou des acc idents . Nous savons que , t rop souvent , les noms des femmes d isparues ne f igurent t out s implement pas dans les doss iers de l a p ol ice . Et nous savons que b e aucoup de c as de p ersonnes qui manquent à l ’ app el ne sont pas s ignalés à l a p ol ice à c ause de l ’abus de conf iance qui se p erp é tue .

Mais le rapp or t de l a G R C a quand même ser v i de re connaissance of f ic ie l le de ce que les p euples aut o cht ones d isent depuis des dé cennies , que les femmes aut o cht ones , Premières Na t ions , Mé t isses e t Inui tes , sont tué es en nombres gross ièrement d isprop or t ionnés re l a t ivement à l a t a i l le de leurs p opul a t ions .

Dans une l ame de fond , d ’autres se sont jo ints à nous dans nos revendic a t ions p our que le p ouvoi r des gouvernements so i t mis à l ’œuvre a f in de remé dier à l a s i tua t ion . D e plus en plus de voix ré c l amaient l a tenue

d ’une enquê te na t ionale p our do cumenter l ’é tendue de l a v io lence e t t racer l a vo ie p our y me t t re f in .

À l ’é té 2 0 1 6 , ces vo ix ont é té é couté es . Le gouvernement fé déra l a annoncé l a tenue de l ’ Enquê te na t ionale sur les femmes e t les f i l les aut o cht ones d isparues e t assass iné es p our dé terminer les problèmes sys témiques suscept ibles d ’e xpl iquer p ourquoi t ant de femmes , de f i l les e t de p ersonnes de d iverses ident i tés de genre aut o cht ones manquent à l ’ app el ou sont v ic t imes de meur tre d ’anné e en anné e .

Le rapp or t f ina l de l ’ Enquê te na t ionale a l ancé 2 3 1 app els à l a jus t ice dans l ’esp oi r que le Canada t rouvera i t des moyens de me t tre un f re in aux meur tres e t p our que l a guér ison commence .

L ’ inac t ion du gouvernement , depuis l a publ ic a t ion du rapp or t f ina l de l ’ Enquê te na t ionale , es t e x t rêmement dé cevante . Les femmes aut o cht ones voul a ient que les a f fa i res non résolues so ient ré e xaminé es . E l les voul a ient savoi r ce qui é t a i t a r r ivé à leurs pro ches d isparues e t assass iné es . E l les voul a ient l ’ assurance que les gouvernements a l l a ient assumer l a resp onsabi l i té que l a cons t i tut ion leur confère d ’assurer leur sé cur i té . E l les voul a ient que les coupables so ient t radui ts en jus t ice .

I l es t temps que ces esp oirs se concré t isent .

I L FAU T A R R Ê T E R L E G É N O C I D E . C ’ E S T E S S E N T I E L !

Le rapport final de

l’Enquête nationale a lancé

231 APPELS À LA JUSTICE dans l’espoir que le Canada

trouverait des moyens de mettre

un frein aux meurtres et pour que

la guérison commence.

Page 6: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

6

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

0 2

L ’ Enquê te na t ionale sur les femmes e t les f i l les aut o cht ones d isparues e t assass i -né es a passé plus de deux ans e t demi à inves t iguer les problèmes sys témiques auxquels l a mor t v io lente de t ant de femmes des Premières Na t ions , d ’ Inui tes e t de Mé t isses es t a t t r ibuable .

La commissa i re en chef Mar ion Bul ler e t les autres commissa i res , Michèle Au-de t te , Br ian Eyolfson e t Qajaq Robinson , ont re çu les témoignages de plus de 2 3 8 0 pro ches de v ic t imes , sur v ivantes de l a v io lence , sp é c ia l i s tes , a îné es e t dé ten- t r ices de savoi r.

La Commiss ion a tenu des audiences à t ravers le pays . Les commissa i res ont é di f ié leurs conclus ions sur le fondement d ’enquê tes pré cé dentes , comme cel les de l a Commiss ion roya le sur les p euples aut o cht ones , qui a publ ié son rapp or t en 1 9 9 6 , e t l a Commiss ion de vér i té e t ré conci l ia t ion , qui a publ ié ses 9 8 app els à l ’ ac t ion en 2 0 1 5 .

Et i l s ont é couté des sp é cia l i s tes . L ’ A FAC a soumis à l a Commiss ion d ’enquê te 6 1 re commanda t ions , dont plus ieurs sont ref lé té es dans le rapp or t f ina l de l ’ Enquê te na t ionale .

Dans Ré cl amer notre p ouvoi r e t notre pl ace : le rapp or t f ina l de l ’ Enquê te na t io-nale sur les femmes e t les f i l les aut o cht ones d isparues e t assass iné es , publ ié le 3 ju in 2 0 1 9 , les commissa i res ont dé cl aré : « Ce t te v io lence é quivaut à un géno-c ide fondé sur l a race des p euples aut o cht ones , y compris les Inui ts , les Mé t is e t les Premières Na t ions , v i sant t out par t icul ièrement les femmes , les f i l les e t les p er-sonnes 2 E L G B T Q Q I A . Le fondement de ce géno cide rep ose sur les s t ruc tures co- lonia les , comme en font fo i l a Lo i sur les Indiens , l a ra f le des anné es 1 9 6 0 , les p ens ionna ts indiens e t les a t te intes aux droi ts de l a p ersonne a ins i qu ’aux droi ts des Inui ts , des Mé t is e t des Premières Na t ions . D e ces s t ruc tures dé coulent d i re c tement l a hausse ac tuel le des t aux de v io lence , de dé cès e t de su ic ide au se in des p opul a- t ions aut o cht ones . »

Les commissa i res ont d i t que , malgré t ous les e f for ts déployés , i l n ’y ava i t pas moyen de dé terminer le nombre e xac t de femmes , de f i l les e t des p ersonnes de d i -verses ident i tés de genre aut o cht ones qui ava ient

é té tué es ou qui é t a ient p or té es d isparues p endant des dé cennies , parce que de nombreux cr imes n ’ava ient proba-blement pas é té cons ignés .

I l s ont d i t auss i qu ’ i l faut t ransformer radic a lement l a re l a t ion p our démanteler le colonia l i sme au se in de l a so c ié té c anadienne e t dans t ous les ordres de gouverne-ment , a ins i que dans les ins t i tut ions publ iques qui sont resp onsables du fa i t que l a v io lence se p erp é tue .

L E R A P P O R T F I N A L D E L ’ E N Q U Ê T E S ’ É T E N D S U R P L U S D E 1 0 0 0 PAG E S E T L A N C E 2 3 1 A P P E L S À L A J U S T I C E Q U I , E N S E M B L E , C O N S T I T U E N T U N S C H É M A D I R E C T E U R P O U R M E T T R E F I N AU X M E U R T R E S . C E N E S O N T PA S D E S R E C O M M A N DAT I O N S . C E

S O N T D E S I M P É R AT I F S J U R I D I Q U E S .

Ces imp éra t i f s jur id iques démontrent au gouvernement fé déra l les mesures qu ’ i l doi t prendre p our resp e c ter son obl iga t ion de proté ger les femmes aut o cht ones du Canada . Ce t te resp onsabi l i té es t é ga lement inscr i te dans des convent ions e t des dé cl ara t ions interna t ionales , comme l a D é cl ara t ion des Na t ions Unies sur les dro i ts des p euples aut o cht ones .

Les pays dont i l a é té démontré qu ’ i l s ont commis un géno cide ont l ’obl iga t ion mora le e t jur id ique d ’y me t t re f in e t de re dresser les t or ts qu ’ i l s ont c ausés .

Malgré le fa i t que les 2 3 1 app els à l a jus t ice s ’adressent à un vas te évent a i l d ’ inter venants , y compr is les gouvernements prov inc iaux , ter r i t or iaux e t munic ipaux , les mé dias , les pres t a t a i res de so ins de santé , les indus tr ies du t ransp or t e t de l ’hospi t a l i té , les ser v ices de p ol ice , les avo c a ts , les é duc a teurs , les t rava i l leurs so c iaux , les indus tr ies d ’e x t rac t ion des ressources na turel les , les agents corre c t ionnels e t le publ ic c anadien , c ’es t au gouvernement fé déra l que rev ient l a resp onsabi l i té f iduc ia i re pr imordia le de voi r à ce qu ’e l les so ient mises en œuvre .

L ’ E N Q U Ê T E N AT I O N A L E T R AC E L A VO I E

P O U R M E T T R E F I N À L A V I O L E N C E

AU M OY E N D E 2 3 1 A P P E L S À L A J U ST I C E

Page 7: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

LE PREMIER APPEL À LA JUSTICE RÉCLAME LA CRÉATION D’UN PLAN D’ACTION NATIONAL PAR LES GOUVERNEMENTS EN PARTENARIAT AVEC LES PEUPLES AUTO CHTONES P OUR CONTRER LA VIOLENCE.

I L E S T T E M P S Q U ’ O N R É P O N D E À C E T A P P E L .

7

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

Page 8: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

8

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

L E P L A N D ’ A C T I O N D E L ’ A S S O C I A T I O N

D E S F E M M E S A U T O C H T O N E S D U C A N A D A

POUR METTRE FIN AU GÉNOCIDE ET ENTAMER LE PROCESSUS

DE GUÉRISON POUR LES FEMMES AUTOCHTONES

0 3

L E S F E M M E S A U T O C H T O N E S D U C A N A D A N E P E U V E N T P L U S A T T E N -D R E Q U E L E S G O U V E R N E M E N T S A G I S S E N T .

L E U R V I E E T C E L L E D E L E U R S M È R E S , L E U R S F I L L E S , L E U R S S Œ U R S E T L E U R S T A N T E S S O N T N É G L I G É E S D E P U I S T R O P L O N G T E M P S .

N O S M E M B R E S , L E S F E M M E S D E S P R E M I È R E S N A T I O N S , L E S M É T I S S E S E T L E S I N U I T E S D E L A B A S E A U C A N A D A , N O U S O N T D I T Q U ’ E L L E S V E U L E N T D E L ’ A C T I O N V É R I T A B L E .

E T E L L E S L A V E U L E N T M A I N T E N A N T .

L ’heure n ’es t p lus aux do cuments idé al i s tes . On ne p eut plus res ter en mar ge de ce géno cide . Les pro chaines é t ap es doivent ê t re concrè tes , ré a l i sables , ch i f f ré es e t rapidement mises en v igueur.

Nous savons ce que sont ces é t ap es , parce que les fami l les nous les ont e xpl iqué es c l a i rement e t en ont fa i t par t aux commissa i res de l ’ Enquê te na t ionale . Ce sont les 2 3 1 app els à l a jus t ice .

I l incomb e à l ’ A FAC , l a p lus grande or ganisa t ion na t ionale de femmes aut o cht ones , qui représente les femmes aut o cht ones d ’un b out à l ’ autre du pays , de rép ondre aux demandes de nos membres . Nous ne p ouvons pas imp oser un pl an d ’ac t ion aux gouvernements n i aux autres par t ies . Mais nous p ouvons cré er un pl an e t le me t t re à e xé cut ion nous-mêmes , ave c le sout ien de l a communauté e t en par tenar ia t ave c e l le .

C ’es t ce qu ’ont prescr i t les commissa i res de l ’ Enquê te na t ionale sur les femmes e t les f i l les aut o cht ones d isparues e t assass iné es .

Les commissa i res ont d i t qu ’ i l faut adopter une appro che de dé colonisa t ion p our me t tre f in à ce t te cr i se e t que , même s i les gouvernements e t d ’autres inter venants ont un rôle à jouer, ce sont les femmes aut o cht ones e l les-mêmes qui doivent guider le pro cessus par l ’ aut o dé termina t ion e t l ’ aut ogouvernance .

On ne p eut plus l a i sser l a ges t ion e t l ’ adminis t ra t ion de ce t te t âche entre les mains des gouvernements .

À l ’ A FAC , nous ser vons les femmes aut o cht ones au Canada depuis 47 ans . Nous sommes par t icul ièrement b ien p os i t ionné es p our comprendre leurs volontés e t leurs b esoins . Nous avons l a resp onsabi l i té de ve i l ler à ce que ces volontés so ient resp e c té es e t que ces b esoins so ient sa t i s fa i ts .

Nous a f f i rmons notre comp é tence re l a t ivement à ce pro cessus par l ’é l ab ora t ion e t l a mise en œuvre de ce pl an d ’ac t ion .

Pour ce t te ra ison , nous avons tenu une t able ronde na t ionale a f in d ’obteni r l ’ av is des femmes e t des p ersonnes de d iverses ident i tés de genre aut o cht ones de l a base quant à l a manière de pro cé der p our donner su i te aux 2 3 1 app els à l a jus t ice . À l a t able ronde , e l les ont e xp osé leurs pr ior i tés . Nous les avons é couté es .

Nous avons é ga lement é couté les fami l les des v ic t imes e t des sur v ivantes , des sp é cia l i s tes , des a îné es e t des communautés aut o cht ones , p our dé terminer lesquels des 2 3 1 app els à l a jus t ice sont les p lus ur gents .

Page 9: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

9

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

F O R M É S E N U N P L A N

N O U S AV O N S P R I S N O T E D E C E S C O N S E I L S E T N O U S

L E S AV O N S F O R M É S E N U N P L A N Q U I C O M P R E N D

D E S M E S U R E S À C O U R T, À M O Y E N E T À L O N G T E R M E

Q U I V O N T FA I R E U N E R É E L L E D I F F É R E N C E D A N S L A

V I E D E S F E M M E S , D E S F I L L E S E T D E S P E R S O N N E S

D E D I V E R S E S I D E N T I T É S D E G E N R E A U T O C H T O N E S .

0 4

L E R É S U LTAT E S T U N E L I S T E D E P R È S D E 8 0 M E S U R E S C O N C R È T E S

sur lesquel les nous p ouvons ag i r rapidement p our amél iorer l a sé cur i té des femmes des femmes des Premières Na t ions , des Mé t isses e t des Inui tes au Canada e t qui les a ideront à ent amer le pro cessus de guér ison de dé cennies de v io lence .

Notre appro che est hol is t ique , e l le est dé colonisé e e t e l le t ie nt compte des t rauma t ismes subis .

Nous a l lons prendre les mesures qu ’ i l faut p our me t tre f in à l a v io lence – au géno cide – en maintenant l a d igni té e t l a jus t ice p our les femmes , les f i l les e t les p ersonnes de d iverses ident i tés de genre aut o cht ones , se lon des mé tho des ancré es dans l a guér ison , l a culture , le ter r i t o i re , l a l angue e t l a communauté .

Page 10: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

1 0

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

0 5

VOICI NOTRE PLAN D’AC TION.

Il est façonné par les 231 appels à la justice de l’Enquête nationale, qui sont issus de la voix des familles et des survivantes. Il est façonné aussi par notre Table ronde nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées, qui a eu lieu en janvier 2020 avec des membres de la base pour définir les domaines prioritaires en réponse aux 231 appels à la justice.

Il a été créé aussi avec les conseils de comités consultatifs et des membres de l’AFAC de la base, ainsi que la sagesse et les conseils de notre conseil d’administration.

Ce plan, qui comprend plus de 80 mesures concrètes chiffrées, est conçu pour s’ajouter au travail dirigé par les familles et les survivantes et par les gouvernements des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Il est également prévu qu’il soutienne les efforts des autres groupes de femmes autochtones, des gouvernements des provinces et des territoires, du gouvernement du Canada et ceux d’autres organisations et que ces intervenants le soutiennent aussi.

Il y a un rôle à jouer pour tous, alors que ce pays prend position pour mettre fin au génocide qui enlève des vies et déchire des familles et des communautés.

Au cœur de ce plan, il y a les membres de familles autochtones, les survivantes, les activistes communautaires et les dirigeants, qui ont été dès le début les principaux défenseurs de la justice pour les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre disparues et assassinées. Nous continuerons à les écouter tout en mettant ces mesures en vigueur.

Ce document est vert. C’est le début. Il sera révisé et amélioré. Au bout du compte, il faudra avoir répondu à tous les appels à la justice.

M E S S AG E D E L ’ A S S O C I AT I O N D E S F E M M E S AU TO C H TO N E S D U C A N A DA :

L E S F E M M E S AU T O C H T O N E S E N T R E N T E N AC T I O N

PAR-DESSUS TOUT, À MESURE QUE

LES RESSOURCES NÉCESSAIRES

SERONT ACQUISES POUR METTRE EN

ŒUVRE ET AMÉLIORER LES ACTIVITÉS

DU PLAN D’ACTION AU COURS DES

ANNÉES QUI VIENNENT, LES FEMMES

AUTOCHTONES DOIVENT RESTER AU

CŒUR DE LA DÉMARCHE.

Page 11: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

0 6

1 1

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

LE TRAUMATISME HISTORIQUE, MULTIGÉNÉRATIONNEL ET INTERGÉNÉRATIONNEL;

L A M A R G I N A L I S AT I O N S O C I A L E E T É C O N O M I Q U E ;

L E M A I N T I E N D U S TAT U Q U O E T L ’ A B S E N C E D E V O LO N T É D E L A PA R T D E S I N S T I T U T I O N S ;

LE REFUS DE RECONNAÎTRE LA CAPACITÉ D’AGIR ET L’EXPERTISE DES FEMMES, DES FILLES ET DES PERSONNES 2ELGBTQQIA AUTOCHTONES.

B A R R E R L E S V O I E S

0 1

Q U A T R E V O I E S

0 2

0 3

0 4

L E P L A N D ’ AC T I O N É L A B O R É PA R L ’ A FAC V I S E E X P L I C I T E M E N T À M E T T R E F I N À

C H AQ U E VO I E O U V E R T E À L A V I O L E N C E E T À L ’ I N J U ST I C E . I L A É T É É L A B O R É

P O U R L E S F E M M E S AU TO C H TO N E S PA R D E S F E M M E S AU TO C H TO N E S .

• g râce à nos pav i l lons de rés i l ience , qui favor isent l a vo ie vers l a guér ison e t qui ont le p ouvoi r de guér i r les t rauma t ismes h is t or iques e t inter généra t ionnels ;

• au moyen de nos c inq l ignes té léphoniques sans f ra is donnant accès à un sout ien par des a îné es ;

• en fournissant aux femmes aut o cht ones les out i l s dont e l les ont b esoin p our entrer sur le marché du t rava i l e t deveni r entrepreneures p our se sor t i r e t sor t i r leurs fami l les de l a pauvre té e t de l a dép endance é conomique ;

• en fa isant des représent a t ions auprès du gouvernement du Canada p our ef - fe c tuer les changements t ransforma t ionnels né cessa i res e t re je ter l ’ appro che colonia le ac tuel le ;

• en inc i t ant le gouvernement du Canada à amener les femmes aut o cht ones aux t ables dé c is ionnel les p our inf luer sur les dé c is ions qui ont des rép ercuss ions sur leur v ie , re je ter le s t a tu quo qui maint ient l a lut te p our me t tre f in à l a v io lence dans l ’emb ourb ement de rondes inf in ies de querel les bure aucra t iques insensé es ;

Les commissa i res de l ’ Enquê te na t ionale ont rep éré dans l a s t ruc ture de l a so c ié té colonia le du Canada qua tre vo ies par lesquel les l a v io lence envers les femmes , les f i l les e t les p ersonnes de d iverses ident i tés de genre se p erp é tue e t se maint ient . Ce sont :

Q U I M A I N T I E N N E N T L A V I O L E N C E E N V E R S L E S F E M M E S , L E S F I L L E S E T

L E S P E R S O N N E S D E D I V E R S E S I D E N T I T É S D E G E N R E A U T O C H T O N E S

L A V I O L E N C E E T L ’ I N J U S T I C E S E R O N T VA I N C U E S :

Page 12: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

N O T R E P L A N E S T F O N D É S U R L E S C O N S E I L S

D E S F E M M E S A U T O C H T O N E S Q U A N T A U X

M E S U R E S Q U ’ I L F A U T P R E N D R E .

L E S C O M M I S S A I R E S O N T D I T D A N S L E U R

R A P P O R T Q U E L E S M E S U R E S V I S A N T À

M E T T R E F I N A U G É N O C I D E E T À C O R R I G E R

L A S I T U A T I O N D O I V E N T Ê T R E N O N M O I N S

M O N U M E N T A L E S Q U E L A C O M B I N A I S O N

D E S S Y S T È M E S E T D E S A C T I O N S Q U I O N T

A G I P O U R M A I N T E N I R L A V I O L E N C E

C O L O N I A L E P E N D A N T D E S G É N É R A T I O N S .

N O U S S O M M E S P R Ê T E S À P R E N D R E C E S M E S U R E S M O N U M E N T A L E S .

1 2

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

Page 13: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

0 7L E S S E P T P R I N C I P E S D E C H A N G E M E N T É N O N C É S P A R L ’ E N Q U Ê T E N A T I O N A L E D O I V E N T Ê T R E A P P L I Q U É S

Le rapport f inal de l ’ Enquête nationale expose les sept principes du changement qui doivent orienter

la mise en œuvre des 2 3 1 appels à la justice pour qu’ i ls soient eff icaces et s ignif icatifs .

Ces principes sont au cœur du plan d’action créé par l ’ A FAC pour remédier à la violence envers les

femmes, les f i lles e t les personnes de diverses identités de genre autochtones. Ce sont :

1 3

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

0 1

0 2

0 3

0 4

0 5

0 6

0 7

L A M I S E E N R E L I E F D E L ’ ÉG A L I T É V É R I TA B L E , D E S D R O I T S

D E L A P E R S O N N E E T D E S D R O I T S D E S AU TO C H TO N E S ;

L A PA R T I C I PAT I O N D E S FA M I L L E S E T D E S S U RV I VA N T E S ;

L A R EC O N N A I S S A N C E D E S D I ST I N C T I O N S ( P R E M I È R E S

N AT I O N S , M É T I S E T I N U I T S ) ;

U N E A P P R O C H E D E D ÉC O LO N I S AT I O N ;

D E S S O L U T I O N S AU TO D É T E R M I N É E S E T D E S S E RV I C E S

D I R I G É S PA R L E S AU TO C H TO N E S ;

L A S ÉC U R I S AT I O N C U LT U R E L L E ;

U N E A P P R O C H E Q U I T I E N T C O M P T E D E S T R AU M AT I S M E S .

Page 14: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

I L E S T É V I D E N T Q U E L E S S O L U T I O N S À C E G É N O C I D E D O I V E N T Ê T R E C O N Ç U E S E T M I S E S E N Œ U V R E PA R L E S F E M M E S AU T O C H T O N E S .

N O U S , À L ’ A FAC , S O M M E S P R Ê T E S À FA I R E C E T R AVA I L ; D ’ A I L L E U R S ,

N O U S AVO N S D É J À C O M M E N C É .

1 4

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

Page 15: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

1 5

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

le t rava i l des commissa i res de l ’ Enquê te na t ionale e t nous accept ons les conclus ions de Réclamer notre pouvoir e t notre p lace : le rappor t f inal de l ’ Enquê te nat ionale sur les femmes e t les f i l les auto chtones d isparues e t assass inées .

à jouer un rôle d i rec teur e t à ag i r pour me ttre f in à la v iolence e t au géno cide de même qu ’à l ’é gard de la mise en œuvre inté grale du p lan d ’ac t ion de l ’ A FAC : Nos appels , nos act ions : le p lan d ’act ion de l ’ A FAC pour me ttre f in à l ’agress ion contre les femmes , les f i l les e t les personnes de d iverses ident i tés de genre auto chtones e t d ’ in i t ia t ives qui contr ibuent à la v i s ion énoncée dans le p lan .

à me ttre f in à la v iolence , y compris toutes les formes de v iolence fondées sur la race e t sur le genre , e t à fa i re respecter la d igni té e t la jus t ice pour les femmes , les f i l les e t les personnes de d iverses ident i tés de genre auto chtones au Canada .

l ’engagement indéfe c t ib le des fami l les e t des sur v ivantes aut o cht ones dans leur quê te de l a jus t ice , de l a d igni té e t de l a sé cur i té p our les femmes , les f i l les e t les p ersonnes de d iverses ident i tés de genre aut o cht ones a ins i que les membres de leurs fami l les .

à fa i re resp e c ter les dro i ts de l a p ersonne e t les dro i ts des Aut o cht ones .

à rendre des comptes aut ant que p oss ible aux fami l les , aux sur v ivantes , aux autres par tenai res e t aux contr ibuteurs p our l a mise en œuvre inté gra le de ce pl an .

Reconnaissance par l’AFAC de son engagement et sa responsabilité envers les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre autochtones au Canada

N O U S R E C O N N A I S S O N S

N O U S R E C O N N A I S S O N S

N O U S N O U S E N G A G E O N S

N O U S N O U S E N G A G E O N S

N O U S N O U S E N G A G E O N S

N O U S N O U S E N G A G E O N S

0 8RECONNAISSANCE ET ENGAGEMENT

Page 16: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

1 6

M E T T R E C H AQ U E M E S U R E E N ΠU V R E AU S S I R A P I D E M E N T Q U E P O S S I B L E ;

P R É S E N T E R D E S R A P P O R T S , A N N U E L L E M E N T E T P L U S S O U V E N T S E LO N L E S B E S O I N S , AU C O N S E I L D ’ A D M I N I S T R AT I O N E T AU P U B L I C P O U R L E S I N F O R M E R D E S P R O G R È S AC C O M P L I S , D U T R AVA I L Q U ’ I L R E S T E À FA I R E E T D E S P R O C H A I N E S M E S U R E S À P R E N D R E .

D O N N E U R S P R I V É S E T D ’ E N T R E P R I S E S ;

M I N I S T È R E S D U G O U V E R N E M E N T F É D É R A L ;

M I N I S T È R E S D E S G O U V E R N E M E N T S P R O V I N C I AU X E T T E R R I T O R I AU X .

P R E N D R E D E S M E S U R E S C O N C R È T E S P O U R D O N N E R S U I T E AU X A P P E L S À L A J U S T I C E .

METTRE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES ET DES PROJETS DE GUÉRISON HOLISTIQUE , NOTAMMENT EN INTERVENTION CONTRE LA VIOLENCE ET EN PRÉVENTION DE LA VIOLENCE , À L ’ÉCHELLE DU CANADA .

R É D U I R E L A PAU V R E T É E N S O U T E N A N T L ’ I N D É P E N DA N C E É C O N O M I Q U E E T L A R É S I L I E N C E .

AUGMENTER LA SENSIBILISATION DU PUBLIC AUX CAUSES PROFONDES DE LA DISCRIMINATION ET DE LA VIOLENCE ENVERS LES FEMMES, LES FILLES ET LES PERSONNES DE DIVERSES IDENTITÉS DE GENRE AUTOCHTONES.

É L I M I N E R L E S O B S TAC L E S C O LO N I AU X E T P R O M O U V O I R L ’ AU T O D É T E R M I N AT I O N D E S F E M M E S AU T O C H T O N E S .

IMMÉDIATEMENT CHERCHER ACTIVEMENT LE FINANCEMENT NÉCESSAIRE P OUR ASSURER LA MISE EN ŒUVRE DE CE PLAN AU MOYEN DE CONTRIBUTIONS VENANT DE :

Dans les pages qui suivent sont énoncées près de 8 0 mesures que l ’ A FAC s’engage à prendre dans le but de mettre fin au génocide envers les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre autochtones et de les aider à entamer le processus de guérison.

N O U S A L L O N S

N O U S A L L O N S

0 9MISE EN ŒUVRE ET SURVEILLANCE DU PLAN

LES OBJECTIFS ULTIMES DE CE PLAN D ’AC TION

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

Page 17: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

1 7

L’AFAC COMPTE SUR LE SOUTIEN, L’ASSISTANCE ET LES CONSEILS DE PARTENAIRES

ET DE CONTRIBUTEURS DANS LA MISE EN ŒUVRE INTÉGRALE DE CE PLAN. CES

PARTENAIRES ET CONTRIBUTEURS COMPRENNENT, MAIS SANS S’Y LIMITER :

L E S FA M I L L E S D E F E M M E S E T D E F I L L E S AU TO C H TO N E S D I S PA R U E S O U A S S A S S I N É E S

E T L E S P E R S O N N E S 2 E LG B T Q Q I A ;

L E S F E M M E S AU TO C H TO N E S E T L E S AC T I V I ST E S C O M M U N AU TA I R E S ;

L E S H O M M E S AU TO C H TO N E S ;

L E S A Î N É / E S , L E S J E U N E S E T L E S D É T E N T R I C E S E T D É T E N T E U R S D E S AVO I R ;

L E S O R G A N I S AT I O N S D E F E M M E S AU TO C H TO N E S ;

L E S G O U V E R N E M E N T S D E S P R E M I È R E S N AT I O N S E T L E S G O U V E R N E M E N T S M É T I S E T I N U I T S ;

L E G O U V E R N E M E N T D U C A N A DA ;

L E S G O U V E R N E M E N T S P R OV I N C I AU X E T T E R R I TO R I AU X ;

L E S PA R T I S P O L I T I Q U E S C A N A D I E N S ;

L E S G O U V E R N E M E N T S M U N I C I PAU X ;

L A G R C ;

L E S O R G A N I S AT I O N S N O N G O U V E R N E M E N TA L E S ( O N G ) ;

L E S I N T E RV E N A N T S D U S EC T E U R P R I V É ( I N D U ST R I E , C O M M E R C E ) ;

L E S U N I V E R S I T É S ;

L E S H Ô P I TAU X ;

L E S P R E M I E R S R É P O N DA N T / E S ;

L E S E M P LOY E U R / E S ;

L E S M É D I A S ;

L E S C O M M U N AU T É S I N T E R N AT I O N A L E S ;

L E S H AU T S FO N C T I O N N A I R E S D E S N AT I O N S U N I E S ;

L E S C A N A D I E N N E S E T C A N A D I E N S ;

L E S AU T R E S O R G A N I S AT I O N S E T AG E N C E S .

PARTENAIRES ET CONTRIBUTEURS

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

Page 18: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC1 8

Les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre autochtones sont incluses dans les

activités de l’AFAC. Selon les besoins, nous adopterons des approches particulières aux femmes des

Premières Nations, aux Métisses et aux Inuites dans la mise en œuvre des activités.

N WAC 2 0 2 1 M M I W GP L A N D ’ AC T I O N

DA N S L E S PAG E S Q U I S U I V E N T S O N T É N O N C É E S P R È S D E 8 0 M E S U R E S Q U E L ’ A FAC S ’ E N G AG E À P R E N D R E DA N S L E B U T D E

M E T T R E F I N AU G É N O C I D E E N V E R S L E S F E M M E S , L E S F I L L E S E T L E S P E R S O N N E S D E D I V E R S E S I D E N T I T É S D E G E N R E AU T O C H T O N E S

N WAC 2 0 2 1 M M I W G P L A N D ’ AC T I O N

Page 19: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

1 9

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

« DE FAÇON GÉNÉRALE, LE DROIT À LA CULTURE ET À L’IDENTITÉ

SE DÉFINIT COMME LE FAIT D’AVOIR ACCÈS À SA CULTURE, D’Y

PARTICIPER ET D’EN PROFITER, CE QUI COMPREND LE DROIT

DES PERSONNES ET DES COMMUNAUTÉS DE CONNAÎTRE,

DE COMPRENDRE, DE VISITER, D’UTILISER, DE CONSERVER,

D’ÉCHANGER ET DE DÉVELOPPER LEUR HÉRITAGE CULTUREL ET

LEURS EXPRESSIONS CULTURELLES AINSI QUE DE PROFITER DE

L’HÉRITAGE ET DES EXPRESSIONS CULTURELLES DES AUTRES.

CELA COMPREND PAR AILLEURS LE DROIT DE PARTICIPER À LA

DÉTERMINATION, À L’INTERPRÉTATION ET AU DÉVELOPPEMENT

DE L’HÉRITAGE CULTUREL DE MÊME QU’À LA CONCEPTION ET À

LA MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES ET DE PROGRAMMES QUI

PROTÈGENT CETTE CULTURE ET CETTE IDENTITÉ. »

(Réclamer notre pouvoir et notre place, page 133)

CULTURE ET LANGUE

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Page 20: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Élaborer un programme de cultures et de langues

Unité des politiques

Pavillon de résilience

Associations provinciales et territoriales membres (APTM)

Élaboration d’un programme de cultures et de langues pour les femmes autochtones

Mise en œuvre du programme au bureau national (Centre d’innovation économique et social), par l’intermédiaire des APTM et dans les pavillons de résilience

150 000 $ 2.2 Reconnaître les langues autochtones comme langues officielles bénéficiant du même statut que le français et l’anglais.

2.3 S’assurer que toutes les femmes autochtones ont accès librement, de façon sécuritaire, permanente et concrète à leurs cultures et à leurs langues.

Organiser une exposition d’œuvres d’art sur le thème des FFADA au bureau national de l’AFAC (Centre d’innovation économique et sociale) et dans les pavillons de résilience

Unité FFADA de l’AFAC

Pavillon de résilience

Tenue d’un appel national d’œuvres d’art pour FFADA/pavillons de résilience

Achat et installation d’œuvres d’art

Organisation d’une exposition publique d’œuvres d’art et tournées guidées

100 000 $ 2.4 Offrir les ressources nécessaires et les fonds permanents requis pour préserver le savoir autochtone.

2.5 Créer un fonds d’autonomisation permanent destiné à soutenir des initiatives menées par des Autochtones.

Élaborer des programmes de cultures et de langues axés sur le territoire

Pavillon de résilience

Élaboration en consultation avec nos aînées d’une série de programmes de cultures et de langues axés sur le territoire, offerts en ligne et offerts au pavillon de résilience

100 000 $ 7.5 Soutenir des interventions spécialisées, des programmes de santé et de traitement et des services offerts en langues autochtones.

16.2 Créer des lois et des services pour assurer la protection et la revitalisation de la culture et de la langue inuites.

16.3 Reconnaître l’inuktitut comme langue fondatrice et lui accorder le statut de langue officielle dans l’Inuit Nunangat.

2 0N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

C U LT U R E E T L A N G U E

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Page 21: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

2 1

O U R C A L L S , O U R AC T I O N S N WAC ’ S AC T I O N P L A N

2 1

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

« LORSQUE LES DROITS À LA CULTURE ET À L’IDENTITÉ SONT

COMPROMIS, LE DROIT À LA SANTÉ S’EN TROUVE ÉGALEMENT MENACÉ.

EN CONCORDANCE AVEC LES VISIONS DU MONDE AUTOCHTONES,

NOUS DÉFINISSONS LA SANTÉ COMME UN ÉTAT HOLISTIQUE DE BIEN-

ÊTRE, SUR LES PLANS MENTAL, ÉMOTIONNEL, PHYSIQUE ET SPIRITUEL.

AINSI, LA SANTÉ NE CONSTITUE PAS SEULEMENT L’ABSENCE D’UNE

MALADIE OU D’UNE INVALIDITÉ. LE DROIT À LA SANTÉ EST LIÉ À

D’AUTRES DROITS FONDAMENTAUX, COMME L’ACCÈS À L’EAU POTABLE

ET À DES INFRASTRUCTURES ADÉQUATES DANS LES COMMUNAUTÉS.

DE FAÇON PLUS GÉNÉRALE, LE DROIT À LA SANTÉ VISE PLUTÔT LA

PRÉVENTION DES PRÉJUDICES ENVERS LES AUTRES, LA PROTECTION

DE LA SANTÉ DES ENFANTS ET DES FAMILLES AINSI QUE LA SANTÉ

MENTALE. NOUS RECONNAISSONS QUE L’ABSENCE DE SERVICES

ADAPTÉS SUR LE PLAN CULTUREL, L’ABSENCE DE SERVICES DANS LA

COMMUNAUTÉ ET D’AUTRES FACTEURS LIÉS À LA SANTÉ PLACENT LES

FEMMES, LES FILLES ET LES PERSONNES 2ELGBTQQIA AUTOCHTONES

DANS DES SITUATIONS DE VULNÉRABILITÉ OÙ ELLES DEVIENNENT LA

CIBLE D’ACTES VIOLENTS. »

(Réclamer notre pouvoir et notre place, p. 134)

SANTÉ ET BIEN-ÊTRE

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Page 22: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

2 2

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

S A N T É E T B I E N - Ê T R E

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Maintenir les politiques, la recherche, la formation et les programmes en matière de santé pour soutenir des initiatives menées par des Autochtones, y compris :

mettre fin à la stérilisation forcée

santé mentale et bien-être

cannabis

vieillissement

épigénétique

réduction des préjudices

suicide

Unité de la santé

Pavillon de résilience

Élaboration de postes en matière de politiques

Recherche en cours

Élaboration de modules de formation, trousses d’outils et matériel éducatif

Prestation de programmes par le pavillon de résilience

Prestation de programmes par l’unité de la santé

1 M$ 7.1 Reconnaître que les Autochtones sont les spécialistes des soins qui les concernent et de leur propre guérison.

7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

7.4 Appuyer la revitalisation des pratiques autochtones liées à la santé, au bien-être et aux soins aux enfants et aux aînés.

7.6 Veiller à ce que les prestataires de services de santé reçoivent des services continus de formation et d’éducation.

18.18 Sensibiliser les prestataires de services aux réalités des personnes 2ELGBTQQIA.

18.19 Sensibiliser la population à l’histoire des personnes de genre non binaire dans les sociétés autochtones.

Page 23: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

2 3N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

(CONTINUE)

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

S A N T É E T B I E N - Ê T R E

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Établir des pavillons de résilience axés sur le territoire à travers le Canada à des fins de guérison holistique

Pavillon de résilience

Unité des finances

Conseil d’administration

Unité juridique

Établissement de pavillons de résilience en territoire algonquin (Québec) et wabanaki (Nouveau-Brunswick)

Établissement de pavillons de résilience en Alberta et dans le Nord

Élaboration de plans pour l’établissement de pavillons de résilience à travers le pays

>10 M $ 2.5 Créer un fonds d’autonomisation permanent destiné à soutenir les initiatives menées par des Autochtones.

3.2 Financer des services de santé et de bien-être communautaires destinés aux Autochtones.

7.1 Reconnaître que les peuples autochtones sont les spécialistes des soins qui les concernent et de leur propre guérison.

7.2 Veiller à ce qu’il y ait du soutien à la guérison de toutes les formes de traumatismes qui persistent.

7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

7.4 Appuyer la revitalisation des pratiques autochtones liées à la santé, au bien-être et aux soins aux enfants et aux aînés.

7.5 soutenir les interventions spécialisées, les programmes de santé et de traitement et les services et initiatives offerts en langues autochtones.

7.6 Veiller à ce que les prestataires de services de santé reçoivent des services de formation et d’éducation.

18.18 Sensibiliser les prestataires de services aux réalités des personnes 2ELGBTQQIA.

18.19 Sensibiliser la population à l’histoire des personnes de genre non binaire dans les sociétés autochtones.

Page 24: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

2 4N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

(CONTINUE)

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

S A N T É E T B I E N - Ê T R E

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Élaborer un programme d’atelier mères-filles dans le cadre des pavillons de résilience

Pavillon de résilience

Élaboration et mise en œuvre d’un programme pour mères et filles axé sur les arts et les FFADA

100 000 $ 3.2 Financer des services de santé et de bien-être communautaires destinés aux Autochtones.

Programme de prévention du trafic d’êtres humains :

continuation d’un programme de recherche, politiques et guérison dans le cadre des pavillons de résilience à l’intention des personnes de diverses identités de genre

Programme pilote de guérison axé sur le territoire pour les victimes de trafic d’êtres humains

Élaboration d’un énoncé de position sur le trafic d’êtres humains et d’un document de recherche internationale sur le trafic d’êtres humains

300 000 $ 3.4 Fournir des ressources pour des services préventifs, accessibles et holistiques et des équipes mobiles de traitement des traumatismes et des dépendances.

4.3 Soutenir des programmes de sécurité pour les femmes autochtones de l’industrie du sexe.

7.1 Reconnaître que les peuples autochtones sont les spécialistes des soins qui les concernent et de leur propre guérison.

7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

18.18 Sensibiliser les prestataires de services aux réalités des personnes 2ELGBTQQIA.

18.19 Sensibiliser la population à l’histoire des personnes de genre non binaire dans les sociétés autochtones.

Page 25: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

2 5

O U R C A L L S , O U R AC T I O N S N WAC ’ S AC T I O N P L A N

2 5

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

« PAR DROIT À LA SÉCURITÉ, NOUS ENTENDONS UN DROIT PHYSIQUE

AINSI QU’UN DROIT SOCIAL. D’UN POINT DE VUE PHYSIQUE, LE DROIT

À LA SÉCURITÉ COMPREND LE DROIT À LA VIE, À LA LIBERTÉ ET À LA

SÉCURITÉ PERSONNELLE, Y COMPRIS LA PRISE EN CHARGE DE SA

PROPRE SANTÉ PHYSIQUE ET MENTALE AINSI QUE LA PROTECTION

DE SON INTÉGRITÉ PSYCHOLOGIQUE. AU CANADA, LA CHARTE

CANADIENNE DES DROITS ET LIBERTÉS PROTÈGE LES INDIVIDUS

CONTRE LES PRÉJUDICES PSYCHOLOGIQUES GRAVES PERPÉTRÉS

PAR L’ÉTAT. EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE À L’ÉCHELLE

INTERNATIONALE, LE DROIT À LA SÉCURITÉ SIGNIFIE QUE L’ÉTAT

DOIT OFFRIR DES SERVICES DE PROTECTION OU UNE ASSISTANCE

DE SERVICE SOCIAL, ET GARANTIR LA PROTECTION DE L’ENSEMBLE

DE LA POPULATION AU MOYEN DE SERVICES ESSENTIELS COMME

LA SANTÉ, LE LOGEMENT ET L’ACCÈS À L’EAU, À LA NOURRITURE,

À L’EMPLOI, À DES MOYENS DE SUBSISTANCE ET À L’ÉDUCATION.

CET ASPECT REDISTRIBUTIF FAIT QUE LE DROIT À LA SÉCURITÉ

SOCIALE REPRÉSENTE UN FACTEUR IMPORTANT DE LA SANTÉ ET

DE L’HARMONIE D’UNE COMMUNAUTÉ ET DE LA RÉDUCTION DE LA

PAUVRETÉ. »

(Réclamer notre pouvoir et notre place, p. 135)

SÉCURITÉ HUMAINE

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Page 26: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

2 6N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

S É C U R I T É H U M A I N E

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Élaborer et administrer un programme de santé financière et de richesse à l’intention des femmes autochtones

Unité du développement économique

Pavillon de résilience

Élaboration d’une série d’ateliers en ligne pour munir les femmes autochtones d’outils dont elles ont besoin à des fins de santé financière et de richesse

75 000 $ 4.1 Veiller à ce que les Autochtones disposent des services et des infrastructures nécessaires pour répondre à leurs besoins sociaux et économiques.

4.2 Reconnaître le droit des Autochtones à l’autodétermination dans la poursuite de leur développement économique et social et leur accorder des ressources en ce sens.

4.4 Offrir de l’aide et accorder des ressources aux programmes de formation et d’emploi destinés aux femmes autochtones.

Recherche en vue d’élaborer une stratégie de revenu de base pour remédier à la marginalisation économique

Unité des politiques

Unité du développement économique

Communications

Élaboration d’une stratégie de revenu de base

Présentation de la stratégie au gouvernement pour la mise en œuvre

Élaboration d’une campagne de sensibilisation du public

150 000 $ 1.3 Prioriser les droits des Autochtones dans l’élaboration de budgets et d’activités du gouvernement.

4.5 Établir un programme de revenu annuel garanti en tenant compte des divers besoins.

16.20 Appuyer la mise en place de programmes visant à soutenir les activités de chasse et de cueillette des Inuits.

Page 27: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

2 7N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

(CONTINUE)

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

S É C U R I T É H U M A I N E

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Produire un prototype de modèle de maison/logement à coût abordable et culturellement approprié, sur ou hors réserve

Unité du développement économique

Établissement de relations de partenariat

Élaboration et construction d’un prototype de « petite maison »

Élaboration avec des partenaires d’une stratégie nationale pour financer et construire ces maisons

200 000 $ 4.1 Veiller à ce que les Autochtones disposent des services et des infrastructures nécessaires pour répondre à leurs besoins sociaux et économiques.

4.6 Créer de nouveaux logements et rénovation des logements existants pour les femmes autochtones.

4.7 Appuyer l’établissement et le financement de refuges, d’espaces sûrs et de maisons dirigés par des Autochtones.

12.14 Resserrer les exigences dans les foyers de groupe ou les foyers d’accueil pour éviter que les enfants soient recrutés dans l’industrie du sexe.

12.11 Réformer les lois à l’égard de l’âge maximal de prise en charge pour assurer un soutien continu.

16.1 Honorer tous les engagements définis dans les accords sur les revendications territoriales et l’autonomie gouvernementale.

16.18 Respecter les droits des personnes et des enfants inuits pris en charge.

16.19 Financer les différents types de logements requis pour les femmes autochtones qui fuient la violence.

18.25 Établir des espaces sûrs pour les personnes ayant besoin d’aide.

Page 28: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

2 8N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

(CONTINUE)

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

S É C U R I T É H U M A I N E

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Conserver les dossiers de Sœurs par l’esprit et autres dossiers de l’AFAC ayant trait à la question des FFADA

Conserver la base de données de l’AFAC sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Unité des politiques

Numérisation des fichiers de Sœurs par l’esprit

Embauche d’une archiviste maison

Élaboration d’un portail de connaissances spéciales

100 000 $ 2.4 Offrir les ressources nécessaires et les fonds permanents requis pour préserver le savoir autochtone.

5.24 Modifier les processus de collecte de données fondées sur les distinctions et de données intersectionnelles sur les femmes autochtones.

18.4 Modifier les méthodes de collecte de données pour consigner la diversité des personnes 2ELGBTQQIA.

Formation à l’intention des prêteurs et des bailleurs de fonds

Unité du développement économique

Élaboration de documentation de formation pour les prêteurs et les bailleurs de fonds

Prestation de formation additionnelle à des établissements de crédit

200 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

4.2 Reconnaître le droit des Autochtones à l’autodétermination dans la poursuite de leur développement économique et social et leur accorder des ressources en ce sens.

Élaborer des programmes de sécurité par la technologie à l’intention des femmes autochtones

Équipe de la haute direction

Élaboration d’une stratégie de partenariat avec des entreprises de téléphonie cellulaire pour munir les femmes autochtones dans des points chauds de téléphones cellulaires

75 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

5.5 Financer la prestation de services de police de qualité semblable dans les communautés autochtones des régions du Nord ou éloignées.

16.5 Investir dans l’infrastructure pour que tous les Inuits aient accès à l’Internet haute vitesse.

Page 29: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

2 9N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

(CONTINUE)

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

S É C U R I T É H U M A I N E

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Plaider pour la protection de l’eau et conférer des droits personnels à l’eau au Canada

Unité juridique

Équipe de la haute direction

Communications

Recherche effectuée sur des étendues d’eau dotées de « droits personnels »

Lancement d’une campagne de plaidoyer adressée au gouvernement pour affirmer la protection de l’eau et donner des droits personnels à des étendues d’eau au Canada

150 000 $ 4.1 Veiller à ce que les Autochtones disposent des services et des infrastructures nécessaires pour répondre à leurs besoins sociaux et économiques.

Formation à l’intention des employeurs et des employés sur la violence fondée sur le genre, y compris pour les prestataires de services en milieu de travail

Unité du développement économique

Prestation à des employeurs d’une formation de sensibilisation à la culture et à la diversité

Prestation à des employeurs d’une formation en règlement de conflits avec des employés autochtones

Élaboration d’une formation relative à la violence au travail fondée sur le genre

200 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention.

Élargir le programme FCEA (formation pour les compétences et l’emploi) et le développement des compétences

Unité du développement économique

Plaidoyer pour un financement accru du programme FCEA

1 M$ 1.3 Prioriser les droits des Autochtones dans l’élaboration des budgets et des activités du gouvernement.

4.2 Reconnaître le droit des Autochtones à l’autodétermination dans la poursuite de leur développement économique et social et accorder des ressources à cette fin.

Page 30: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

3 0N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

(CONTINUE)

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

S É C U R I T É H U M A I N E

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Établir un programme d’accréditation pour les artisans autochtones et un institut ou une école d’artisanat autochtone

Pavillon de résilience

Élaboration d’un plan pour établir un programme d’accréditation en trois disciplines artisanales

Élaboration d’un programme d’études, de programmes de formation et d’ateliers en vue de l’accréditation

Plan pour l’établissement d’un institut d’artisanat, doté d’instructeurs

Élaboration d’une stratégie de communication pour susciter la participation

100 000 $ 1.3 Prioriser les droits des Autochtones dans l’élaboration des budgets et des activités du gouvernement.

1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

4.2 Reconnaître le droit des Autochtones à l’autodétermination dans la poursuite de leur développement économique et social et accorder des ressources à cette fin.

Plaider le droit d’avoir accès à la technologie

Équipe de la haute direction

Élaboration et mise en œuvre d’une stratégie ciblée pour le droit d’avoir accès à la technologie de large bande, surtout dans les régions éloignées et les régions du Nord, y compris dans des écoles et des centres de formation

Subvention gouvernementale pour permettre à des femmes autochtones d’avoir accès à la technologie à un coût raisonnable

1 M$ 7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

16.5 Investir dans l’infrastructure pour que tous les Inuits aient accès à Internet haute vitesse.

Page 31: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S É C U R I T É H U M A I N E

3 1N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Élaborer une plateforme mondiale en ligne pour les entrepreneurs autochtones et établir un réseau international de commerce

Unité du développement économique

Communications

Appels ciblés aux artisanes autochtones du Canada et des Amériques pour solliciter des produits faits main à mettre en vente dans la boutique en ligne Artisanelle de l’AFAC

Achat d’un vaste éventail de produits d’artisanat du monde entier pour la vente

Accroissement de l’inventaire et soutien à des artisanes autochtones, contribuant à leur stabilité économique

Organisation d’un symposium international virtuel (Amériques) de développement économique

1 M$ 1.3 Prioriser les droits des Autochtones dans l’élaboration de budgets et d’activités du gouvernement.

4.2 Reconnaître le droit des Autochtones à l’autodétermination dans la poursuite de leur développement économique et social et leur accorder des ressources en ce sens.

Promouvoir l’établissement d’un fonds gouvernemental pour dédommager des familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées

Équipe de la haute direction

Élaboration et mise en œuvre d’une stratégie ciblant le gouvernement pour établir un fonds de dédommagement pour les familles de victimes et de survivantes de violence

1,5 M$ 1.5 Prévenir et punir les actes de violence à l’égard des femmes, enquêter sur ces actes et indemniser les personnes ciblées.

Élaborer avec les industries de l’extraction une stratégie d’ensemble sur l’évaluation des impacts

Unité des politiques

Élaboration avec l’industrie d’une politique relative à l’évaluation des impacts de l’extraction des ressources naturelles

150 000 $ 13.2 Réaliser des évaluations des répercussions socioéconomiques fondées sur le genre.

Page 32: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S É C U R I T É H U M A I N E

3 2N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Soutenir et promouvoir des programmes nationaux d’agriculture et de souveraineté alimentaire à l’intention des femmes autochtones

Pavillon de résilience

Agriculture

Élaboration de programmes d’agriculture et de souveraineté alimentaire, y compris des ateliers en ligne, pour raviver la pratique de l’agriculture autochtone et en souligner la valeur

Construction de trois serres pour promouvoir l’agriculture autochtone

Élaboration de programmes de savoir agricole pour le transfert de connaissances à la génération suivante

500 000 $ 7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

Élaborer une stratégie nationale de cartographie pour indiquer la contamination du poisson et les maladies apparentées, ainsi qu’une campagne de sensibilisation connexe

Unité des politiques

Unité de l’environnement

Unité juridique

Communications

Recherche effectuée pour déterminer les données recueillies par les différentes provinces afin de définir les niveaux de contamination du poisson

Élaboration de la technologie de cartographie pour appliquer les données provinciales à une carte, où sont indiqués :

i) les communautés autochtones au Canada;

ii) les étendues d’eau; iii) les espèces de poisson dans les étendues d’eau environnantes;

iv) le niveau de contamination de ces espèces de poisson

Tenue d’une campagne de sensibilisation à la contamination du poisson; information sur les risques pour la santé associés à cette contamination

200 000 $ 7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

Page 33: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S É C U R I T É H U M A I N E

3 3N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Soutenir et promouvoir des programmes nationaux d’agriculture et de souveraineté alimentaire à l’intention des femmes autochtones

Pavillon de résilience

Agriculture

Élaboration de programmes d’agriculture et de souveraineté alimentaire, y compris des ateliers en ligne, pour raviver la pratique de l’agriculture autochtone et en souligner la valeur

Construction de trois serres pour promouvoir l’agriculture autochtone

Élaboration de programmes de savoir agricole pour le transfert de connaissances à la génération suivante

500 000 $ 7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

Page 34: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S É C U R I T É H U M A I N E

3 4N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Élaborer une stratégie nationale de cartographie pour indiquer la contamination du poisson et les maladies apparentées, ainsi qu’une campagne de sensibilisation connexe

Unité des politiques

Unité de l’environnement

Unité juridique

Communications

Recherche effectuée pour déterminer les données recueillies par les différentes provinces afin de définir les niveaux de contamination du poisson

Élaboration de la technologie de cartographie pour appliquer les données provinciales à une carte, où sont indiqués :

i) les communautés autochtones au Canada;

ii) les étendues d’eau; iii) les espèces de poisson dans les étendues d’eau environnantes;

iv) le niveau de contamination de ces espèces de poisson

Tenue d’une campagne de sensibilisation à la contamination du poisson; information sur les risques pour la santé associés à cette contamination

200 000 $ 7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

Former des partenariats pour nous aider à mettre en œuvre une vaste diversité d’initiatives relatives à nos appels et nos actions.

Équipe de la haute direction

Élaboration d’un dossier d’information sur les partenariats d’entreprises et distribution à des partenaires potentiels, y compris des entreprises du secteur privé, des individus, des fondations et le gouvernement

Tenue de réunions avec des PDG pour établir des partenariats

Établissements de partenariats et de protocoles d’entente avec des entreprises

75 000 $ 7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

Page 35: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

3 5

O U R C A L L S , O U R AC T I O N S N WAC ’ S AC T I O N P L A N

3 5

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

INITIATIVES QUI CHERCHENT À ÉTABLIR DES LIENS OU À CONSOLIDER

DAVANTAGE DES INITIATIVES QUI ONT LIEU SUR LA SCÈNE NATIONALE

AVEC LA SCÈNE INTERNATIONALE POUR PROMOUVOIR LA

SENSIBILISATION, CONSTRUIRE DES COMMUNAUTÉS ET GARANTIR

L’OBLIGATION DE RENDRE DES COMPTES.

DIMENSION INTERNATIONALE

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Page 36: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

D I M E N S I O N I N T E R N AT I O N A L E

3 6N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables

Budget annuel estimé

Références : Appels à la justice

Plaider pour la formation d’un groupe de travail et l’établissement d’une liaison interne dans le but d’élaborer une stratégie relative aux cas non résolus.

Plaider pour la formation d’un groupe de travail d’experts chargé d’examiner la conclusion de génocide du rapport de l’Enquête nationale.

Unité internationale

Unité des politiques

Unité juridique

Présidente de l’AFAC

Formation d’un partenariat avec d’autres intervenants qui ont de l’expertise de participation à des groupes de travail

Réalisation d’un examen international de travaux de groupes de travail

Présentation au gouvernement du Canada sur la constitution et l’établissement d’un groupe de travail

250 000 $ 9.5 Normaliser les protocoles pour veiller à ce que tous les cas de disparition ou de meurtre de femmes ou de filles autochtones fassent l’objet d’enquêtes exhaustives.

9.9 Groupe de travail national pour examiner et, au besoin, rouvrir les enquêtes dans tous les cas non résolus de meurtre ou de disparition de femmes et de filles autochtones.

9.10 Informer le groupe de travail national de tous les cas non résolus de meurtre ou de disparition de filles autochtones.

Participation à des événements à l’échelle internationale et surveillance des organismes créés en vertu des traités

Unité internationale

Présentations aux Nations Unies effectuées

Mise en œuvre de systèmes de surveillance des traités

50 000 $ 1.2 (iv) Mettre en œuvre tous les instruments relatifs à des droits pertinents (ex. Déclaration des Nations Unies sur les peuples autochtones).

9.5 Normaliser les protocoles pour veiller à ce que tous les cas de disparition ou de meurtre de femmes ou de filles autochtones fassent l’objet d’enquêtes exhaustives.

Page 37: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

D I M E N S I O N I N T E R N AT I O N A L E

(CONTINUE)

3 7N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables

Budget annuel estimé

Références : Appels à la justice

Préparer des documents à présenter aux Nations Unies pour la surveillance et la reddition de comptes.

Unité internationale

Établissement de mécanismes de surveillance pour des présentations aux Nations Unies sur des questions ayant trait à la violence envers les femmes autochtones

Préparation de présentations aux Nations Unies sur des questions ayant trait à la violence envers les femmes autochtones

100 000 $ 1.2 (iv) Mettre en œuvre tous les instruments relatifs à des droits pertinents (ex. Déclaration des Nations Unies sur les peuples autochtones).

9.5 Normaliser les protocoles pour veiller à ce que tous les cas de disparition ou de meurtre de femmes ou de filles autochtones fassent l’objet d’enquêtes exhaustives.

Publier un article traitant de points de vue internationaux sur la commémoration

Unité internationale

Publication d’une communication sur une perspective internationale de la commémoration

75 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

Page 38: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

3 8

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

INITIATIVES QUI ONT TRAIT À LA POLICE, AU SYSTÈME JUDICIAIRE

ET AU SYSTÈME CORRECTIONNEL, METTANT EN ÉVIDENCE « LES

COUPURES BRUTALES QUI EXISTENT ENTRE LES AUTOCHTONES

ET LES SYSTÈMES DE JUSTICE, ET QUI COMPROMETTENT LEUR

DROIT FONDAMENTAL À LA JUSTICE ».

(Tableau de bord Réclamer notre pouvoir et notre place)

JUSTICE

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Page 39: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

J U S T I C E

3 9N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables

Budget annuel estimé

Références : Appels à la justice

Plaider pour la formation d’un groupe de travail et créer un poste interne de liaison pour élaborer une stratégie relative aux cas non résolus

Unité internationale

Unité des politiques

Unité juridique

Présidente de l’AFAC

Formation d’un partenariat avec d’autres intervenants qui ont une expertise de participation à des groupes de travail

Réalisation d’un examen international de travaux de groupes de travail

Présentation au gouvernement du Canada sur la constitution et l’établissement d’un groupe de travail

200 000 $ 1.2 (iv) Mettre en œuvre tous les instruments relatifs à des droits pertinents (ex. Déclaration des Nations Unies sur les peuples autochtones).

7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

9.5 Normaliser les protocoles pour veiller à ce que tous les cas de disparition ou de meurtre de femmes ou de filles autochtones fassent l’objet d’enquêtes exhaustives.

Promouvoir l’utilisation de la plume d’aigle pour prêter serment dans les procédures judiciaires à travers le Canada.

Unité juridique Embauche d’une coordonnatrice juridique

Livraison d’un dossier d’information et de la demande aux tribunaux à travers le Canada

Établissement du protocole de la plume d’aigle dans les tribunaux à travers le Canada

100 000 $ 2.3 S’assurer que toutes les femmes puissent avoir accès librement, de façon sécuritaire, permanente et concrète à leurs cultures et à leurs langues.

7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

Affirmer et promouvoir notre droit reconnu par la loi à

Unité juridique

Communications

Élaboration d’une campagne ciblée de haut niveau adressée au gouvernement pour affirmer notre droit légal à l’autodétermination et à des ressources adéquates pour mieux soutenir les femmes autochtones

200 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

5.13 Élargir les programmes d’aide juridique et y affecter des ressources adéquates pour en garantir l’accès aux femmes autochtones.

15.6 Assurer et promouvoir la sécurité des femmes autochtones et respecter leur droit à l’autodétermination de leurs propres solutions.

Page 40: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

J U S T I C E

4 0N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables

Budget annuel estimé

Références : Appels à la justice

Fournir de l’information aux femmes autochtones à propos de leur droit d’appartenance et faire de la recherche sur les effets de la discrimination en vertu de la Loi sur les Indiens

Unité juridique Élaboration d’une base de données nationale consultable en ligne des lois, traités et enseignements relatifs au droit d’appartenance

Recherche sur les lois et les enseignements relatifs au droit d’appartenance dans les communautés autochtones et l’effet discriminatoire de ce droit d’appartenance sur les femmes et les enfants

200 000 $ 1.2 (v) Demander au gouvernement fédéral d’éliminer la discrimination fondée sur le sexe dans la Loi sur les Indiens.

Conseil de sécurité des femmes autochtones – surveiller l’industrie et la sensibiliser aux problèmes de sécurité

Unité des politiques

Unité juridique

Établissement de partenariats

Signature de protocoles d’entente

Établissement d’un conseil de sécurité

Mise en œuvre du système de surveillance

Préparation des documents de formation pour l’industrie et tenue de séances de formation

3,5 M$ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

9.7 Collaborer avec des organisations qui travaillent dans les domaines de la sécurité et de la prestation de service aux femmes autochtones.

13.1 Tenir compte de la sécurité et la protection des femmes et de leur droit au partage équitable des avantages découlant des activités industrielles.

13.3 Inclure les répercussions sur les femmes dans les ententes sur les répercussions et les avantages.

15.6 Assurer et promouvoir la sécurité des femmes autochtones et respecter leur droit à l’autodétermination de leurs propres solutions.

Page 41: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

J U S T I C E

4 1N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables

Budget annuel estimé

Références : Appels à la justice

Promouvoir et examiner des modifications du système d’alerte concernant les femmes et les filles autochtones disparues

Unité juridique

Communications

Examen du système d’alerte actuel

Documentation des modifications proposées du système

Présentation de propositions de modification aux intervenants clés pour la mise en œuvre

Élaboration et mise en œuvre d’une campagne de sensibilisation

300 000 $ 1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

9.7 Collaborer avec des organisations qui travaillent dans les domaines de la sécurité et de la prestation de service aux femmes autochtones.

1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

Formation des policiers – élaborer une formation au sujet des femmes autochtones, de la violence basée sur le genre et FFADA

Unité des politiques

Élaboration et prestation de modules spécialisés pour la formation des policiers

250 000 $ 9.1 Reconnaître le racisme, le colonialisme et les préjugés qui définissent la relation entre les femmes autochtones et le système de justice.

9.2 Bâtir des relations de travail respectueuses avec les peuples autochtones et faire des efforts pour apprendre à les connaître.

9.3 Financer une augmentation du recrutement d’Autochtones au sein des services de police, particulièrement des femmes.

10.1 Formation obligatoire sur les cultures et l’histoire des Autochtones de tous ceux qui participent au système de justice pénale.

Page 42: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

J U S T I C E

4 2N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables

Budget annuel estimé

Références : Appels à la justice

Politiques, recherche et plaidoyer – réduire la surreprésentation des femmes autochtones en prison

Pavillon de résilience

Unité juridique

Communications

Élaboration et mise en œuvre d’une campagne nationale de sensibilisation

Tenue d’une table ronde avec des intervenants clés

Formation d’un groupe consultatif au sujet des femmes autochtones et de l’article 81 de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition

Élaboration et évaluation d’un programme pilote

Élaboration d’un programme permanent utilisant une approche graduelle

1 M$ 5.21 Employer les recommandations pour réduire la surreprésentation des femmes dans le système de justice pénale.

14.1 Mettre sur pied des établissements pour que les femmes autochtones aient des possibilités de désincarcération.

14.3 Retirer la cote de sécurité maximale qui limite de façon disproportionnée l’accès à des soutiens pour les femmes autochtones.

14.5 Appliquer les facteurs énoncés dans l’arrêt Gladue à tous les processus décisionnels concernant les femmes autochtones.

Promouvoir des services d’aide juridique améliorés et du financement pour les enfants et les jeunes

Former une équipe juridique pour soutenir le travail relatif au meurtre et à la disparition de femmes et de filles autochtones

Unité juridique

Pavillon de résilience

Partenariat et signature d’un protocole d’entente dans les provinces et les territoires

Prestation de services aux femmes autochtones

Avocats embauchés au bureau national pour le dossier FFADA (Centre d’innovation économique et sociale)

Établissement de partenariats avec des universités pour la prestation de services juridiques

1 M$ 10.1 (iii) Veiller à ce que les Autochtones impliqués dans un processus judiciaire connaissent leurs droits et soient dirigés vers les services appropriés.

1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

Page 43: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S L E P L A N D ’ AC T I O N D E L ’ A FAC

4 3

O U R C A L L S , O U R AC T I O N S N WAC ’ S AC T I O N P L A N

4 3

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

INITIATIVES QUI ONT TRAIT AU GRAND PUBLIC POUR QU’IL PRENNE

CONSCIENCE DE L’AMPLEUR DU MEURTRE ET DE LA DISPARITION DE

FEMMES ET DE FILLES AUTOCHTONES AFIN DE SUSCITER LA DÉFENSE

CONTINUE DES DROITS DES FEMMES, DES FILLES ET DES PERSONNES

2ELGBTQQIA, DE LEURS FAMILLES ET DE LEURS COMMUNAUTÉS.

SENSIBILISATION DU PUBLIC

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Page 44: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

S E N S I B I L I S AT I O N D U P U B L I C

4 4N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Sensibilisation continue du public au projet de l’AFAC des Poupées sans visage dans les écoles et les communautés

Pavillon de résilience

Communications

Production de matériel pour les Poupées sans visage

Fourniture à des conseils scolaires d’une trousse de programme d’études

Embauche d’une agente de programme spécialisée pour la mise en œuvre du programme à travers le pays

Campagne d’affichage

250 000 $ 1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, et sur les enjeux et les causes profondes de la violence.

Élaborer un programme d’études relatif aux femmes et aux filles autochtones disparues et assassinées à l’intention des élèves des écoles primaires et secondaires

Unité FFADA

Pavillon de résilience

Lecture rapide pour déterminer l’état actuel du programme d’études sur le thème des FFADA

Élaboration d’une série d’ateliers en ligne sur le thème des FFADA pour compléter le programme d’études actuel

100 000 $ 1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, et sur les enjeux et les causes profondes de la violence.

Créer et mettre en œuvre des campagnes de sensibilisation (ex. campagne antiracisme)

Communications Élaboration et lancement de deux campagnes de sensibilisation au racisme et à la violence fondée sur le genre

100 000 $ 1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public à la question des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, et sur les enjeux et les causes profondes de la violence.

Page 45: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S E N S I B I L I S AT I O N D U P U B L I C

4 5N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Continuer à promouvoir la cause des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées sur les médias sociaux

Communications

Unité FFADA

Lancement de plusieurs campagnes sur le thème des FFADA concentrées sur les médias sociaux

Réponse régulière à des questions émergentes au sujet des FFADA

Sensibilisation et mobilisation de membres de la base

75 000 $ 1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Prestation d’une formation et d’ateliers à la population du Canada pour améliorer la compréhension de l’histoire des Autochtones et la colonisation (ateliers de niveaux élémentaire, intermédiaire et avancé) et produire un programme en ligne.

•Unité FFADA •Communications

Élaboration et prestation d’ateliers de niveaux primaire, intermédiaire et avancé et d’un programme en ligne

Élaboration d’une stratégie de rayonnement et de marketing pour solliciter la participation

250 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

11.2 Mettre en œuvre des programmes d’éducation pour les enfants et les jeunes autochtones à propos de l’exploitation sexuelle.

Page 46: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S E N S I B I L I S AT I O N D U P U B L I C

4 6N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Établir et maintenir pour diffusion générale un Centre de connaissances en ligne sur la question des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées

Unité FFADA

Communications

Élaboration en ligne d’une bibliothèque de ressources exhaustive et actuelle sur le thème des FFADA

Invitation aux établissements d’enseignement, aux chercheurs et au grand public à présenter des propositions

250 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

11.2 Mettre en œuvre des programmes d’éducation pour les enfants et les jeunes autochtones à propos de l’exploitation sexuelle.

Avec des partenaires stratégiques, assurer le suivi continu des statistiques sur le développement économique et déterminer comment le gouvernement dépense les fonds attribués à la question des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées.

Unité du développement économique

Partenaires extérieurs

Établissement de partenariats pour surveiller les dépenses du gouvernement et le tenir responsable

Transmission des conclusions par les médias et les réseaux sociaux

Élaboration d’un modèle statistique sur les dépenses gouvernementales

200 000 $ 1.3 Prioriser les droits des Autochtones dans l’élaboration des budgets et des activités du gouvernement.

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

4.2 Reconnaître le droit des Autochtones à l’autodétermination dans la poursuite de leur développement économique et social et leur accorder des ressources à cette fin.

Page 47: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S E N S I B I L I S AT I O N D U P U B L I C

4 7N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Surveiller les progrès accomplis par les gouvernements dans le suivi des appels à la justice

Communications

Unité FFADA

Publication d’une fiche de rendement trimestrielle sur les progrès accomplis par le gouvernement fédéral dans la mise en œuvre des appels à la justice

Établissement de mécanismes additionnels de surveillance pour mesurer le progrès accompli par les gouvernements provinciaux dans la mise en œuvre des appels à la justice

250 000 $ 1.2 iv Mettre en œuvre tous les instruments relatifs à des droits pertinents (ex. Déclaration des Nations Unies sur les peuples autochtones).

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

1.10 Créer un mécanisme indépendant pour rendre compte de la mise en œuvre de ces appels à la justice.

15.8 Exiger de tous les gouvernements qu’ils donnent suite aux appels à la justice.

Organiser des tournées virtuelles et en personne dirigées par des aînées des espaces culturels du Centre d’innovation économique et sociale de l’AFAC à l’intention des enfants

Unité FFADA

Pavillon de résilience

Création d’une trousse d’information et invitation aux écoles et au grand public à participer à des tournées

250 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

2.5 Créer un fonds d’autonomisation permanent destiné à soutenir les initiatives menées par des Autochtones.

Organiser un sommet mondial et un sommet des Amériques sur les meurtres et la disparition de femmes et de filles autochtones

Communications

Pavillon de résilience •Unité internationale

Élaboration d’un chemin critique

Organisation et tenue d’un sommet international et mondial

100 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Page 48: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S E N S I B I L I S AT I O N D U P U B L I C

4 8N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Produire un manuel à l’intention des médias pour assurer l’usage adéquat des termes relatifs aux peuples autochtones

Communications Recherche sur la représentation des femmes autochtones dans les médias, mettant l’accent sur le langage utilisé et la perpétuation des stéréotypes négatifs par la représentation

Élaboration d’un manuel à l’intention des médias pour les sensibiliser à la terminologie et au langage appropriés, etc.

100 000 $ 6.1 (i) Assurer une représentation authentique et adéquate des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones, en tenant compte de leurs différentes origines culturelles autochtones, afin de briser les stéréotypes négatifs et discriminatoires.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Surveiller les reportages des médias et repérer les représentations erronées des femmes autochtones

Communications Établissement d’une équipe au sein de l’AFAC pour surveiller la représentation des femmes autochtones dans les médias Partenariat avec des reporters et des rédacteurs en chef pour passer en revue des reportages et des articles contenant des stéréotypes négatifs et discriminatoires des femmes autochtones

250 000 $ 1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

6.1 (i) Assurer une représentation authentique et adéquate des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones, en tenant compte de leurs différentes origines culturelles autochtones, afin de briser les stéréotypes négatifs et discriminatoires.

Produire un magazine national mettant en vedette des femmes autochtones

Communications Publication d’un magazine national mensuel qui donne une voix aux femmes autochtones et un moyen de raconter leurs histoires

Programme de mentorat pour jeunes journalistes autochtones pour leur donner des occasions de contribuer au magazine.

100 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Page 49: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S E N S I B I L I S AT I O N D U P U B L I C

4 9N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Promouvoir des cours universitaires obligatoires sur les femmes autochtones et la question du meurtre et de la disparition de femmes et de filles autochtones

Unité FFADA Création d’un poste d’agente de liaison avec les universités à travers le pays pour établir des cours obligatoires sur les femmes autochtones et la question des FFADA Remplacement de manuels scolaires vieillis ou archaïques à propos des FFADA

100 000 $ 1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Analyse statistique pour déterminer le nombre de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées depuis la publication du rapport de l’Enquête

Unité FFADA Rédaction d’un document de recherche

Lancement d’une campagne dans les médias sociaux

250 000 $ 15.8 Exiger de tous les gouvernements qu’ils donnent suite aux appels à la justice.

Installer un monument commémoratif dans la région de la capitale nationale et

Commander la production d’une peinture murale?

Pavillon de résilience

Communications

Lancement d’un appel national

Sélection d’une œuvre d’art parmi les réponses à l’appel

Commande passée à l’artiste

Livraison du monument

Tenue d’une cérémonie de dévoilement

100 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Page 50: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S E N S I B I L I S AT I O N D U P U B L I C

5 0N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Promouvoir la reconnaissance d’une journée nationale des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées.

*Le 5 mai est la « Journée nationale de sensibilisation pour les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées et les personnes bispirituelles »,

tandis que pour

d’autres, c’est le

4 octobre qui est la

journée officielle de

reconnaissance des

FFADA.

Présidente de l’AFAC

Lettre de demande envoyée du bureau de la présidente de l’AFAC au haut fonctionnaire approprié

Déclaration d’une journée des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées

100 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Page 51: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S E N S I B I L I S AT I O N D U P U B L I C

5 1N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Promouvoir la pleine participation de l’AFAC aux tables décisionnelles du gouvernement du Canada.

Équipe de la haute direction

Communications

Élaboration et mise en œuvre d’une campagne nationale pour attirer l’attention sur l’absence des femmes autochtones aux tables décisionnelles

Continuer de plaider pour une voix égale et notre présence à ces tables

100 000 $ 1.2 (v) Respecter l’autodétermination et l’autonomie gouvernementale des Autochtones et y faire place, veiller au consentement libre et éclairé des Autochtones avant tout processus décisionnel qui les touche, éliminer la discrimination fondée sur le sexe dans la Loi sur les Indiens et modifier la Constitution afin de la rendre conforme à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Accroître les inscriptions et les adhésions.

Communications Élaboration d’une campagne de recrutement à l’échelle du Canada

Élaboration d’une stratégie de rayonnement et de mobilisation pour maintenir le lien entre les membres et l’AFAC et informer les membres du travail qui est fait à l’AFAC

300 000 $ 1.2 (v) Se conformer à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, y compris reconnaître, protéger et soutenir l’autonomie gouvernementale et l’autodétermination des Autochtones.

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Page 52: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S E N S I B I L I S AT I O N D U P U B L I C

5 2N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Symposium en ligne sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées et des questions de sécurité humaine

Communications

Pavillon de résilience

Unité internationale

Élaboration d’un chemin critique

Organisation et tenue d’un symposium international

100 000 $ 1.8 Établir le financement requis et promouvoir des programmes et des campagnes d’éducation et de sensibilisation.

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Interface de la carte « Safe Passage » pour la collecte de données sur les FFADA en production participative

Unité FFADA

Communications

Réalisation de l’interface de la carte « Safe Passage »

Élaboration d’une campagne nationale de en production participative (« crowdsourcing ») dans le but d’obtenir d’autres données pour « peupler » la carte

200 000 $ 5.24 Modifier les processus de collecte de données fondées sur les distinctions et des données intersectionnelles sur les femmes autochtones.

16.16 Que les organismes gouvernementaux fournissant des services à l’enfance et à la famille recensent les enfants qui sont à leur charge et produisent un rapport à ce sujet.

18.4 Modifier les méthodes de collecte de données pour consigner la diversité des personnes 2ELGBTQQIA.

Page 53: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

(CONTINUE)

S E N S I B I L I S AT I O N D U P U B L I C

5 3N O S A P P E L S , N O S AC T I O N S

P L A N D ’ AC T I O N F FA DA D E L ’ A FAC 2 0 2 1

Actions Responsabilités de L’AFAC Repères mesurables Budget

annuel estimé Références : Appels à la justice

Organiser une campagne de collecte de fonds pour les journalistes autochtones

Communications Création d’une campagne de collecte de fonds auprès de philanthropes et d’entreprises donneuses pour permettre à de jeunes étudiantes autochtones de faire carrière comme journalistes

100 000 $ 6.1 (iii) Accroître le nombre d’Autochtones dans les domaines de la radiodiffusion, de la télévision et de la radio à des postes de journalistes, de reporters et de producteurs, ainsi qu’à des postes de direction dans l’industrie du divertissement.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

Surveiller les nouveaux cas ou les cas émergents de meurtre et de disparition de femmes et de filles autochtones (projet « Safe Passage » compris)

Communications

Unité FFADA

Établissement de mécanismes de surveillance des médias et médias sociaux pour repérer les nouveaux cas et les cas émergents de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées

Les nouveaux cas sont rapportés sur le site Web de l’AFAC et dans les médias sociaux et sont ajoutés à la base de données de cartographie « Safe Passage »

100 000 $ 7.3 Appuyer les initiatives axées sur la prévention qui sont dirigées par des Autochtones.

1.9 Élaborer des lois, des politiques et des campagnes d’éducation publique visant à mettre en cause la normalisation de la violence.

11.1 Éduquer et sensibiliser le public au sujet des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées, ainsi que des enjeux et des causes profondes de la violence.

15.8 Exiger de tous les gouvernements qu’ils donnent suite aux appels à la justice.

Page 54: LE PLAN D’ACTION DE L’ AFAC

N W A C A C T I O N P L A NJ U N E 1 , 2 0 2 1

OUR CALLS, OUR ACTIONS

N W A C . C A